Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 19:32

 

 

 

 

Vendredi soir, comme je te l’ai dit  ici, c’était direction les 24h du Mans, où nous sommes restés au total 48h.

 

 

 

_MG_9514.jpg

 

 

 

Avant de partir, je voulais quand même retrouver ma carte grise que je cherchais partout depuis deux jours. Loulou m’a même engueulée parce que je sais pas ce que je fais de mes affaires et qu’il faudrait peut-être faire attention un peu et que quand même c’est la carte grise, toussa toussa.

 


 

Au cas où, je lui demande quand même de regarder dans sa sacoche, tu sais, celle où j’avais déjà retrouvé ça, et bien entendu, la carte grise se trouvait là… Désormais, je saurai que si je perds quelque chose, c’est probablement que Loulou l’aura mise dans sa sacoche.

 

 

 

 

A peine sortis de l’autoroute, contrôle de police. J’avais pris l’apèro au déjeuner. Pas beaucoup, mais suffisamment pour dépasser la limite légale. Il m’a donc fallu rester sur place… Ca, c’est ce que j’ai dit aux copains qui nous attendaient, et ils sont évidemment tombés dans le panneau. Fais pas le malin, derrière ton écran, je sais bien que toi aussi !

 

 

 

En vrai, après avoir checké mes papiers (ouf on avait retrouvé la carte grise) et avant de me faire souffler dans le ballon, ils m’ont demandé si j’avais bu et j’aurais rêvé de leur répondre : « pas encore, mais c’est pour bientôt ». Pour moi c’était bon donc, mais le week-end n’était pas commencé qu’il y avait déjà des voitures bloquées à cause de conducteurs alcoolisés.

 

 

 

Bon.

 

 

 

Faut être un peu con quand même. Genre il va pas y avoir un seul flic aux abords du Mans.

 

 

 

Quelques ronds-points plus loin, c’est quand même bien moi qui me suis pris des réflexions par un flic qui me demandait si j’étais sûre d’avoir mon permis, parce que quand même, j’avais pris deux sens interdits. Alors qu’il y avait la police partout. Oui, j’ai fait ça ! Oui, c’est très con. Mais oui, ils avaient changé la configuration du carrefour et j’ai loupé ma sortie. Bref, c’était pas de ma faute ! Pas que, en tout cas…

 

 


 

Arrivée, installation des tentes, visites des toilettes, bien plus propres que ce que j’avais pu imaginer, mais j’y reviendrai, puis direction les stands et les paddocks.

 

 

 

 

Déjà de la viande saoule, en veux-tu en voilà, à 16h de l’aprèm le vendredi. Ca annonce un peu la couleur quand même. Je parle même pas des bruits (foule, motos…) et des odeurs  (feux de camps, motos… et un petit peu les gens aussi le dimanche !).

 

 

 

 

La première nuit a été assez agitée. En dehors de la tente, mais aussi à l’intérieur. Loulou me souffle dans la gueule. Bon, qu’est-ce qu’il y a ? Il me répond qu’il peut pas respirer du nez. Ah ok, mais peut-être pourrais-tu te tourner au lieu de me faire profiter de ton haleine de phoque entartré. Puis il se met à se tourner dans tous les sens. Pour faire, euh… sa gym peut-être ? En gros, c’est toutouyoutou sur le matelas, quand en plus il fait un froid de pingouin et que les sacs de couchage se font la malle… C’est certain, demain, c’est chacun son duvet !

 

 


Et puis, il y avait le voisin aussi. Malgré les boules quiès, malgré le casque anti-bruit, malgré les motos qui ruptaient à droite à gauche, je l’entendais quand même ronfler. Comme à peu près tout le monde à 50 mètres à la ronde !

 

 

 

IMG 8988


 

 

C’est ça aussi le campement. Faut pas trop faire la fine bouche sur le confort, c’est très roots quand même, encore plus que le camping. Pas d’électricité, pas d’eau pour faire la vaisselle et pas vraiment de douche non plus (en fait si, il y a des douches, mais en les voyant, j’ai préféré ne pas en prendre du week-end que d’en prendre là bas). De toute façon, de toutes les paires de chaussettes emmenées, j’en ai mis qu’une seule, donc c’était les chaussettes qu’étaient sales, pas les pieds !

 

 


Par contre, il ne faut surtout pas oublier son gobelet ni son support pour l’accrocher autour du cou (pour pas le perdre) (ça pourrait être dramatique puisqu’après les motos, la deuxième activité importante, c’est de picoler). 

 

 

 

* slogan balancé par le représentant d’une boisson énergisante goûtée sur un stand. 

 

 

 


A suivre...

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article

commentaires

Memy 28/09/2011 20:49


Même en étant à l'hôtel, rien ne t'empêche d'aller et venir. ;)
Et puis après avoir fait Calais - Le Mans à cul de R1 ou de MV, avec le sac sur les épaules, crois-moi que tu apprécies le lit, et de ne pas avoir le matos de camping dans le sac !^^


Gaëlle 29/09/2011 18:42



Oui c'est sûr, le sac à dos, ça flingue...



Memy 27/09/2011 13:09


Dans mes souvenirs, c'était la première activité, picoler !^^
Sachant que je ne bois jamais...
Mais avec notre "équipe" on a fait la fine bouche, le Mans, oui, mais à l'hôtel. On avait bien trop peur de se faire tirer les bécanes, pas envie de se faire gauler par les flics, pas envie non
plus de se laisser entraîner à faire des conneries et pleurer le lendemain sur nos machines.
Et puis perso, moi le côté "roots", ça ne m'attire pas, mais alors pas du tout !^^


Gaëlle 28/09/2011 18:31



Pour certains, oui c'est sûr ! Je mentirais si je disais que j'ai pas bu (j'avais d'ailleurs mon gobelet), mais j'étais venue d'abord pour les motos ;) Nous dans notre 'équipe', on avait 5 motos
et une voiture (la notre, Loulou n'ayant pas de moto pour l'instant), et les bécanes sont reparties comme elles étaient venues, mais on étaient dans un bon coin avec des voisins sympas et
respectueux. Le camp, c'est pas mal car on est sur place et on peut aller sur le circuit quand on veut, mais je peux comprendre que ça ne plaise pas à tout le monde, c'est assez particulier !!!



Punisheuse 27/09/2011 08:55


Ouh la ça commence fort!


Gaëlle 28/09/2011 16:21



Ah oui, c'est un peu trash quand on n'a pas l'habitude, mais au final, on a quand même passé un bon week-end ;)



Cécile 26/09/2011 23:18


"Faut être un peu con quand même. Genre il va pas y avoir un seul flic aux abords du Mans."
Hum, le danger en conduisant en ayant bu c'est pas le contrôle de police mais l'accident, non ?

Sinon, en effet pour du roots c'est du roots, vous avez bien du courage :)


Gaëlle 27/09/2011 08:55



Oui bien sûr, je suis tout à fait d'accord avec toi. Je me suis mal exprimée, je voulais dire qu'il était évident qu'il y aurait des contrôles de police, mais ça ne veut pas dire que je ne pense
pas que le danger de conduire sous l'influence de l'alcool soit d'avoir un accident. On a quand même pu déplorer au retour que malgré les véhicules de police à chaque carrefour, pas une seule
fois on ne m'ait fait souffler dans le ballon. Ce qui veut dire qu'il est fort probable qu'il y en ait qui soient repartis alcoolisés...



Bernadette 26/09/2011 21:27


Hoho ... impatiente de lire la suite parce que pour l'instant le bilan n'est pas terrible, terrible on dirait!!!


Gaëlle 26/09/2011 21:35



Ah mais si mais si ! Attends la suite, tu verras ;)



Présentation

  • : Something about Gaëlle
  • Something about Gaëlle
  • : Jeune provinciale débarquée à Paris, jeune mariée, jeune débutante dans le monde du travail, jeune écrivain talentueuse (mouais peut-être), mais surtout jeune fille comme il y en a tant d'autres, voici enfin mon espace pour déverser mes humeurs, non sans humour
  • Contact

Suis moi là-bas aussi :

 

 facebook-logo     twitter-logo

Suivez-moi sur Hellocoton

bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

Archives

Liens