Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 07:30

 

 

 

Point de roulage de pelle ni de galochage au programme, même si je sais que t’attends que ça (vu mes requêtes Google, il doit quand même y avoir quelques obsédés parmi mes lecteurs !). On va parler de la langue qu’on cause.

 

 

 

Comme tu le sais, je parle français. Enfin j’essaie. Je me débrouille plutôt bien en anglais. Le terme bilingue me déplaît fortement, mais je le parle couramment (il y a une grosse grosse différence, crois-moi). Je bredouille un peu l’espagnol et je baragouine l’italien. Disons plutôt que je le lis très bien et je le comprends un peu mais faut pas me demander de répondre. J’ai aussi étudié le portugais et le latin, mais il m’en reste pas grand chose. En même temps, qui pourrait bien me lancer dans une conversation en latin ?

 

 

 

Mais d’où je viens, on parle encore un autre langage. Le patois que ça s’appelle. Moi je le parle pas vraiment, mais attends un peu que je t’emmène chez ma grand-mère, t’auras l’impression qu’elle te parle une langue étrangère ! Loulou, qui vient pas du même endroit, ça lui a fait bizarre la première fois. Pourtant elle fait attention ma grand-mère quand on est là.

 

 

 

Comme j’ai déjà pu te le dire, je viens des Deux-Sèvres. C’est plutôt dans l’ouest de la France. Je tiens à préciser parce que quand je dis ça, la majorité des gens restent perplexes et ne savent pas très bien où situer. Je reconnais, c’est pas le trou du cul du monde, mais ça y ressemble. En mieux quand même !

 

 

 

Au-delà du patois, on a des variations régionales, plus ou moins étendues, avec quelques variantes selon les départements, et un vocabulaire assez spécifique. Des mots ou expressions que tu ne trouveras pas dans le petit Larousse (mais que t’entendras peut-être le gros Robert prononcer), mais qu’on utilise chez nous quotidiennement. C’est tellement banal qu’on y fait même plus attention. Parfois même sans savoir que certains mots ne sont même pas français.

 

 

 

Je t’explique pas comment les parisiens me regardaient avec de grands yeux écarquillés quand j’ai débarqué ici. Genre, mais c’est quoi cette bouseuse. J’essaie de faire attention, mais il m’arrive de laisser échapper des mots comme ça de temps à autre.

 

 

 

Chez moi par exemple, on barre les portes. Pour dire qu’on les ferme à clé. C’est quand même vachement plus simple, non ? Un seul mot quand en français il en faut trois. Aussi, on embauche et on débauche. Ca va quand même plus vite que de dire qu’on commence le travail le matin et qu’on finit le travail le soir. Si je dis à quelqu’un que je passerai le voir à la débauche, il comprend tout de suite qu’une fois que j’aurais quitté mon travail je le rejoindrai. Pas besoin de 50 mots.

 

 

 

Ici, on me regarde de travers dès que je dis ce « tantôt » (attention, à ne pas confondre avec « à tantôt » qu’on utilise dans d’autres régions), que je parle de « poche » ou de « chocolatine ». Chez nous, on « since » (serpille) et on mange des « lumas » (escargots). On appelle même ça des « cagouilles » dans les Deux-Sèvres. Tu vois, quand je te dis que je parle pas toujours français !

 

 

 

 

P1030485.JPG

 

Magnifique photo de ramasse-bourrier

 

 

 

 

 

Petite parenthèse : le ramasse-bourrier peut s'avérer d'une grande utilité quand on est comme moi une nouille qui sait pas tenir un paquet de coquillettes... La preuve en image : 

 

 

 

P1030484.JPG

 

Et encore, là j'en avais déjà ramassé le 4/5ème. 

PS : et tu vois, y a des nouilles dans les coquillettes... l'arnaque !

 

 

 

 

 

 

 

Et toi, tu baragouines quoi comme langue ?

 


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article

commentaires

Agoaye 01/03/2012 20:06

Mirifique j'aime bien :)

Gaëlle 02/03/2012 09:07



Ce mot me fait un peu penser à magnifique (à cause de sa sonorité) en plus poétique :)



Agoaye 29/02/2012 18:17

Il y a des gens qui ont une capacité naturelle à apprendre les langues étrangères. je ne suis pas de ceux-là :)

Gaëlle 01/03/2012 19:29



Oui je pense que ça dépend des gens. Comme les maths, on l'a ou pas. Après ça se travaille toujours pour s'amélioer, mais il y en a qui ont plus de facilité que d'autres dans chaque domaine. Et
heureusement ! 


Et ton mot préféré en français, c'est quoi ? 



brenda 23/02/2012 12:55

Ensuquer c'est assommer, abrutir.
Ca marche bien sur un con au volant : "espèce d'ensuqué!" ^^

Gaëlle 24/02/2012 07:54



Tiens faudra que j'essaie la prochaine fois (probablement aujourd'hui puisqu'on en croise tous les jours des ensuqués !!!), ça changera !



Chloé 23/02/2012 00:03

Moi j'vais faire encore plus court, parce que c'est un ramasse-bourre chez moi, pas un ramasse-bourrier !!! mais bon on se comprend ;)

Gaëlle 23/02/2012 09:24



Ah oui vous abrégez encore un peu plus ? Mais oui on se comprend ;)



Loupy 22/02/2012 23:50

Héhé oui je fais de l'essence moi aussi ;)

Gaëlle 23/02/2012 09:20



Quoi ? Tu la fabriques, c'est ça ?!!! ;)



Présentation

  • : Something about Gaëlle
  • Something about Gaëlle
  • : Jeune provinciale débarquée à Paris, jeune mariée, jeune débutante dans le monde du travail, jeune écrivain talentueuse (mouais peut-être), mais surtout jeune fille comme il y en a tant d'autres, voici enfin mon espace pour déverser mes humeurs, non sans humour
  • Contact

Suis moi là-bas aussi :

 

 facebook-logo     twitter-logo

Suivez-moi sur Hellocoton

bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

Archives

Liens