Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 14:30

 

 

Ceci est un article programmé parce qu’à l’heure où il sera publié, je serai en train de passer un entretien d’embauche dans une grosse structure à… 400 bornes de chez moi ! (en vrai il était programmé pour le 25 janvier, mais l'entretien a été annulé) (mais comme ils aimaient bien mon CV quand même, ils m'ont rappelée pour un autre poste) (comme quoi le "nous gardons votre candidature au cas où un autre poste se libérerait, bla bla bla" parfois ça marche) (bref). 

 


 

Oui, j’ai déjà un boulot. Alors pourquoi en chercher un autre ?

 

 


Parce que la fonction publique territoriale est tellement bien fichue que quand tu passes ces satanés concours, qui sont déjà hyper compliqués à obtenir (pour celui de technicien supérieur, c’est un candidat inscrit sur cinq qui est admis en externe, pour te donner un ordre d’idée), faut encore en plus que tu cherches toi même du boulot après le concours.

 

 


En gros, t’as ton concours, t’es super content, tu fais péter le champagne et tout, MAIS (oui, c’est un très très gros « mais ») tu n’obtiens pas pour autant un poste (contrairement à la fonction publique d’état).

 

 


Donc ce concours, j’ai réussi à l’avoir. Et du premier coup, j’en suis pas peu fière (là j’ai un peu les lacets qui vont péter mais c’est pas grave) ! Mais maintenant, faut que je trouve du taf. A un poste de technicien supérieur donc, ce qui n’est pas le cas actuellement, avant de perdre le bénéfice de mon concours.

 


 

Oui parce que non contente de devoir chercher du boulot, j’ai aussi un temps limité, sinon ça serait pas drôle. Et si je trouve pas de boulot dans le temps imparti, pouf  tout ça aura servi à rien !

 

 


Et le jour où je l’aurais enfin mon poste, je refais péter le champagne pour fêter ça vais faire un putain de bond sur l’échelle hiérarchique (faut dire que là, je suis tout en bas) (en bas en bas), mais en attendant, faut chercher.

 

 

 

 

  fonctionnaire

 

 

 


Rechercher du boulot, c’est pas forcément évident, surtout quand on a pas beaucoup de temps à y consacrer, surtout avec le contexte économique actuel, surtout quand on est une femme dans mon domaine d’activité, mais j’ai réussi à décrocher un entretien (edit : même deux puisque j'en ai aussi passé un lundi soir). 

 


 

Qui a lieu aujourd’hui, en ce moment même si tu suis bien !

 


 

Et pourquoi à 400 kilomètres de chez toi ? Parce que, si tu es un lecteur assidu (si tu viens juste d’arriver, t’es pardonné !) je suis pas originaire de Paris et que ce changement de poste, ça peut aussi être l’occasion pour moi de me rapprocher de mes racines (ce qui est primordial pour une belle plante comme moi) (muahaha, le jeu de mots à deux balles) (il y a certaines choses qui ne changent pas), donc ma recherche d’emploi n’est pas vraiment limitée géographiquement (ce qui est un plus vu le peu de postes proposés dans mon domaine d’activité).

 


 

Je me monte pas trop le bourrichon, je suis pas là seule à postuler et pourtant pour moi, les entretiens d’embauche, c’est juste un calvaire.

 


 

Ca me rappelle légèrement les rentrées des classes. Le mal de ventre, le stress, le mal de ventre (j’insiste bien parce que j’ai vraiment mal au ventre !).

 

 


Je sais qu’hier j’aurais passé des heures à choisir ma tenue : un pantalon noir ou mon pantalon beige ? Et pourquoi pas ce tailleur que j’avais payé 150€ quand j’étais au chômage justement pour passer des entretiens et que je mets jamais ? Et en haut, je mets quoi ? Un pull ? Une chemise ? Une veste ? Un manteau ? Et puis je vais vérifier 50 fois que j’ai rien oublié parce que mine de rien, je ne serai pas chez moi pour me préparer alors faudrait pas que j’oublie d’emmener une paire de lentilles et mon maquillage…

 


 

Bref, la préparation aura été un vrai calvaire pour moi. Et pourtant je suis presque sûre que je ne serai pas vraiment prête pour passer l’entretien. Je me connais et je n’aurais pas fait le tour de toutes les questions qu’ils sont susceptibles de me poser avant d’y aller. Ou alors j’aurais tout bien préparé et puis, comme d’hab, le moment venu, je vais me mettre à bafouiller, à être incapable de sortir un truc intelligent de ma bouche et à avoir l’air d’une nouille.

 


 

Puis, je vais repartir chez moi en me disant : « putain, mais c’est ÇA que j’aurais du dire ! ». Ca se passe toujours comme ça. Toujours. 

 

 

 


Et toi, tes entretiens d’embauche, tu les abordes comment ? 

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article

commentaires

lady baba 19/02/2012 13:10

Bon moi, tu vas me détester, mais je suis ds l'autre côté de la barrière! Je suis ds les RH :) je te donnerai des pistes si tu veux, mais je suis sûre que tu tiens le bon bout!

Gaëlle 19/02/2012 20:16



Recrute-moi, recrute-moi, recrute-moi !!! Please ! 


Je suis sûre que tu dois avoir quelques tuyaux pour gérer le stress. En l'occurrence cet entretien là s'est déroulé très moyennement, mais j'ai trouvé le poste assez mal défini donc je suis pas
certaines de correspondre à leurs attentes. 


On verra bien, si c'est pas là, ce sera ailleurs ;)



Agoaye 18/02/2012 16:18

J'ai eu la chance de ne pas en faire beaucoup et de tous les vivre bien. Gros MERDE en tous cas !

Gaëlle 19/02/2012 20:07



J'en fais pas beaucoup non plus, et je m'améliore au fur et à mesure (en tout cas je pense) mais quel coup de stress à chaque fois ! 



La Flâneuse parisienne 16/02/2012 10:57

Je déteste les entretiens quels qu'ils soient (évaluation, embauche, petit point etc.) qui me donnent tous la chair de poule. Bizarre non? Même en plein été, je pèle de stress ;-)
Pour me rassurer, un petit pull et surtout une préparation intense!

Gaëlle 17/02/2012 07:57



Ah bah on est plutôt à l'opposé l'une de l'autre alors ! Moi j'aurais plutôt tendance au contraire à suer à grosses gouttes, du coup même en hiver, je m'habille assez léger pour pas trop
transpirer ;)



Missbavarde 16/02/2012 10:46

sereinement pour ma part, je sais de quoi je suis capable et incapable et j'ai l'expérience maintenant alors même si je stresse je gère et si j'ai pas tant pis !!

Gaëlle 17/02/2012 07:56



Moi aussi, je connais plutôt bien mon parcours, mais je stresse tellement, que j'oublie toujours des trucs. puis d'un entretien à un autre on attend tellement de choses différentes de
toi... 


Par contre, comme toi, je me dis que si je suis pas prise, tant pis, ce sera pour un autre poste ;)



Bernadette 15/02/2012 22:01

J'espère que ça c'est bien passé pour toi mais c'est dingue comme c'est compliqué ces histoires de concours qui peuvent ne servir à rien ....
Moi le dernier entretien (récent) m'a stressé 10 jours à l'avance et du coup j'ai arrêté de me prendre la tête et j'y suis allée les mains dans les poches sans rien préparer ! Quand on m'a appelée
pour me dire que j'étais prise, j'étais sur le c** !

Gaëlle 17/02/2012 07:52



Oui, c'est assez compliqué la fonction publique. Et puis toute la démarche de recherche d'emploi alors que t'en as déjà un, c'est d'une logique... 


Bah oui, j'avais vu sur HC que ça t'inquiétait un peu, mais qu'au final t'avais été prise. C'est génial ça ! Fingers in the nose en fait :)



Présentation

  • : Something about Gaëlle
  • Something about Gaëlle
  • : Jeune provinciale débarquée à Paris, jeune mariée, jeune débutante dans le monde du travail, jeune écrivain talentueuse (mouais peut-être), mais surtout jeune fille comme il y en a tant d'autres, voici enfin mon espace pour déverser mes humeurs, non sans humour
  • Contact

Suis moi là-bas aussi :

 

 facebook-logo     twitter-logo

Suivez-moi sur Hellocoton

bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

Archives

Liens