Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 07:02

 

_MG_0066.jpg

 

 

 

Il suffit parfois de presque rien pour que tout ce qui était refoulé remonte à la surface. Un geste, une odeur, un mot, un objet...

 


En rangeant mon dressing de fond en comble, je suis retombée l’autre jour sur cette écharpe verte qu’elle m’avait tricotée.

 

 

Et je me suis mise à pleurer.

 

 

Ca m’avait fait la même chose environ deux semaines avant le mariage. Je ne sais plus pourquoi. Un truc sûrement très con comme une chanson entendue à la radio. Et je ne pouvais pas m’arrêter de pleurer. Elle ne serait pas là pour mon mariage. Et puis elle ne serait pas là si un jour je décidais d’avoir des enfants. Elle ne serait plus jamais là…

 

 

Cette écharpe, elle est même pas belle. Un peu décousue, un peu endommagée. Un peu de travers. Un peu abîmée par la vie. Comme moi. Comme elle. Mais c’est elle qui me l’avait tricotée.

 

 

Elle ne tricotait jamais, et pourtant, elle m’avait tricoté cette écharpe. Pour moi. Pour me faire plaisir.

 

 

Juste parce qu’elle m’aimait.

 

 

Et j’ai continué à pleurer. Tout doucement. Les larmes qui roulent sur ma joue. Les émotions qui remontent à la surface et les impressions qui se muent. Les souvenirs qui se distordent. La culpabilité qui revient. Tout se mélange dans mon esprit. Je suis déconcertée et débordée par ce sentiment d’impuissance.

 

 

Loulou m’a serrée très fort dans ses bras. Parce qu’il ne savait pas trop quoi dire. Parce que lui aussi se sentait impuissant. Parce que parfois les mots ne suffisent pas. Parce que c’est justement tout ce dont j’ai besoin. De savoir qu’il est là pour moi. Parfois même sans se parler.

 

 

Elle m’avait tricoté une écharpe.  

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article

commentaires

Memy 02/12/2011 15:59

De temps en temps, un mot, un parfum, une image, une chanson. Un objet, moins, parce que ce que j'ai de "lui", je le porte ou l'ai régulièrement sous les yeux ;)

Gaëlle 05/12/2011 14:03



Oui, des petits rien qui font revenir plein de souvenirs. Je porte son alliance que je n'enlève jamais, mais c'est tout. C'est pour ça que l'écharpe m'a fait fondre. Et c'est très con, mais tu
vois, je ne suis même pas sûre d'arriver à la porter, pas encore en tout cas.



Maggie 01/12/2011 16:28

*group hug*

Gaëlle 05/12/2011 14:02



Merci Maggie :) J'ai proposé à Chloé de nous rejoindre ;)



nana 01/12/2011 15:03

je crois avoir déjà ressenti cette émotion, la gorge qui se noue, tout qui remonte... pour un mot, un objet, un son, un parfum... très beau billet

Gaëlle 05/12/2011 14:02



Oui, c'est tout à fait ça. Merci :)



pompon&cacahuete 01/12/2011 12:45

c'est fou comme des odeurs ou des sons peuvent te faire faire un bond en arrière. C'est une sensation agréable, mais déroutante à la fois. Ca remue des choses tout ça !

Gaëlle 05/12/2011 14:01



Oui, c'est dingue, un détail insignifiant te fait revenir des trucs de dingue. C'est assez déroutant, c'est clair parce que ça brasse pas mal de choses en moi, en même temps, ça fait du bien que
ça sorte de temps en temps



Elosyia 01/12/2011 11:54

C'est un joli texte, je suis bien émue.

Gaëlle 05/12/2011 14:00



Merci 



Présentation

  • : Something about Gaëlle
  • Something about Gaëlle
  • : Jeune provinciale débarquée à Paris, jeune mariée, jeune débutante dans le monde du travail, jeune écrivain talentueuse (mouais peut-être), mais surtout jeune fille comme il y en a tant d'autres, voici enfin mon espace pour déverser mes humeurs, non sans humour
  • Contact

Suis moi là-bas aussi :

 

 facebook-logo     twitter-logo

Suivez-moi sur Hellocoton

bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

Archives

Liens