Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 20:55

 

 

 

 

Sport 1288

 

 

 

 

Qui aurait pu s’appeler la course des pintades et de la gourdasse en ce qui me concerne.

 

 

 

Tu me connais à force. Tu sais bien que je suis un peu maladroite, tête de linotte et qu’il m’arrive toujours des histoires. Et si tu es nouveau et que tu me connais pas encore, il te faudra pas bien longtemps pour comprendre.

 

 

 

Je t’ai raconté l’autre jour comment je suis allée courir un soir en oubliant… mes baskets. Oui, quand même.

 

 

 

Je t’ai pas raconté comment jeudi 13 février, pour ma première séance de fractionné, j’ai refait la même. En vrai, j’ai un petit peu honte. J’te l’dis quand même, parce que je te dis tout t’aime bien. Pourtant j’étais motivée et tout et tout.

 

 

 

Bref.

 

 

 

C’était rien, tout ça. Attends que je te raconte un peu ce que j’ai fait le week-end dernier. Sonia, elle organisait une course en groupe avec Jogg in. C’est un site où, si t’as pas envie de courir tout seul, tu peux trouver du monde pour courir avec toi.

 

 

 

Et donc Sonia organisait cette course, qu’elle a nommée la course des pintades donc, de 6 km aller, ou 12 si on faisait l’aller retour (oui c’est logique), depuis la Place de la Porte de Saint Cloud (RDV devant le McDo), jusqu’au Pont des Arts. Que du plat.

 

 

 

Même que Sonia, elle disait que si on était débutant, on pouvait venir. Même si on avait jamais couru avant. Je l’ai quand même prévenue. Comme quoi, je cours pas vite. Mais vraiment pas vite. Genre, les gens me disent, mais t’inquiète et après ils me voient courir et ils disent : ah… y a un peu de boulot. Comme quoi mon rythme à moi il est un peu plus bas que celui qu’elle propose (qui pourtant était tranquille). Toussa toussa.

 

 

 

C’est pas grave, qu’elle me dit. On t’attendra.

 

 

 

Je crois qu’en réalité, les gens n’ont pas idée d’à quel point il est possible aller lentement. Même en courant. Parce que promis, je ne marche jamais, je ne fais que courir. Mais pas vite. Les bons marcheurs me dépassent. Voilà.

 

 

 

Moi je m’y suis faite, hein. Mais les gens, ils sont pas habitués à voir ça.

 

 

 

Sport 1283

 

 

 

Bref, elle insiste, me dis que je pourrais arrêter quand je voudrais et rentrer en métro. Et je me dis que oui, tiens ça pourrait être chouette d’aller courir à plusieurs. Et puis surtout avec des gens que je ne connais pas. Les gens que je connais, ils ont l’habitude, ils m’encouragent, me donnent tout plein de conseils. Et puis ils supportent mes râleries. Car faut bien avouer que je râle un peu beaucoup. Mais avec des gens que je connais pas, je pourrais pas (trop) râler. 

 

 

 

Samedi 15 février en plus je suis libre. Pour une fois que je suis dans le coin un week-end. Ca tombait trop bien. Loulou il pouvait pas m’accompagner, mais c’était pas grave, j’étais motivée, j’irais toute seule. C’était les vacances, alors conduire dans Paris pour y aller, même pas peur !

 

 

 

Je regarde bien l’itinéraire pour y aller. C’est marqué 15h tapantes, alors je voudrais pas me planter et arriver en retard. Comme j’ai glandé traîné un peu le samedi matin, je suis pas trop en avance. Je mange en speed, je me change en speed, je pense quand même à prendre mes baskets et j’arrive même à partir avec un quart d’heure d’avance sur le temps que m’annonce google maps pour m’y rendre. Juste le temps de trouver une place de parking quoi.

 

 

 

J’arrive Place de la Porte de Saint Cloud. Je repère le McDo, c’est le point de rendez-vous. Mais putain, je trouve pas de place. Je tourne dans les rues environnantes. Rien, pas une place. Merde les gens, c’est les vacances ou quoi, là ? Z’êtes pas sensés être tous partis dévaler les pistes, là ? Je m’énerve comme d’hab, mais après avoir fait 4 fois le tour du pâté de maison (l’Avenue de Versailles n’a plus de secret pour moi), je finis par trouver une place à 300 mètres du McDo.

 

 

 

Je regarde l’heure : 14h59.

 

 

 

J’aurais pas pu faire mieux. Super motivée, mais un peu nerveuse quand même, je sors de la bagnole pour rejoindre le point de rendez-vous. Il y a du zef, il fait froid. J’ai bien fait de prendre mes gants.

 

 

 

Surtout que sur place, je ne vois personne qui a l’air de venir pour courir. C’est pas super simple car je ne connais personne et je n’ai aucun numéro de téléphone. Alors j’essaie de me repérer aux tenues des gens. Le combo attaché case / tailleurs par exemple, je me doute bien qu’il est pas de la partie celui-là.

 

 

 

Hum… Je regarde ma montre : 15h02. Bon. Je suis peut-être un peu en avance. Ou ils ont un poil de retard. On doit être une douzaine je crois, alors tous en retard, c’est un peu bizarre quand même.

 

 

 

Je regarde à l’intérieur du McDo. Avec ce vent, ils attendent peut-être à l’intérieur.

 

 

 

Pas de coureur à l’intérieur.

 

 

 

Merde, si ça se trouve, c’était 15h00 tapantes le départ. Le temps de sortir de ma voiture et de marcher jusqu’au McDo, il devait bien être 15h01, ils sont peut-être partis juste avant que j’arrive.

 

 

 

Quand même, je les aurais croisés. Ils auraient bien attendu 5 minutes, nan ? Je me doutais que ce serait chaud de trouver une place pour garer titine, mais j’avais pas de numéro pour prévenir que ce serait un peu chaud cacao (oui je sais, on est en 2014, on va ptet arrêter de faire cette blague pourrie).

 

 

 

J’attends encore un peu quand même. De toute façon, s’ils sont déjà partis, je les rattraperai jamais. Et puis je suis pas sûre de retrouver le bon chemin. Tant pis pour moi.

 

 

 

Quand soudain. Mon regard s’illumine. L’espoir revient. Je vois un coureur qui se rapproche. Yes, ça y est, ils vont arriver. Mon espoir n’est que de courte durée quand je vois le joggeur regarder le plan du quartier et repartir aussi vite qu’il était arrivé.

 

 

 

Je regarde ma montre : 15h14. Nan mais là, c’est pas possible, y a un truc. J’ai dû me tromper d’heure, c’est pas possible. Ou de lieu. Il me semblait pourtant avoir bien vérifié, mais là…

 

 

 

J’appelle Loulou pour qu’il regarde pour moi l’horaire sur le site de jogg in.

 

 

 

Nan, c’était bien 15h00 tapantes qu’il me dit. C’est bien devant le McDo place de la Porte de Saint Cloud.

 

 

 

Sport 1287

 

 

 

Par contre, qu’il m’explique, la course, c’est le dimanche 16 février, pas le samedi 15…

 

 

 

Voilà voilà.

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article

commentaires

SONIA 15/03/2014 10:15

Toi tu es vraiment très très forte :)
En tous cas, encore Bravo pour la performance que tu as accomplie le lendemain !
Au plaisir de te revoir lors d'une prochaine sortie collective... Bisous :)

http://les-tables-de-fabymary.overFabymary POPPINS 25/02/2014 16:09

bon et alors tu y es retournée le dimanche? trop marrante toi, bisous

Gaëlle 26/02/2014 07:43



Heureusement j'avais rien de prévu le dimanche, j'ai pu y retourner ! C'était pas gagné au départ mais au final courir avec un groupe, c'est entrainant ! 


Marrante, j'sais pas, mais en tout cas c'est tout comme ça en ce moment, alors, je vais en avoir d'autres à vous raconter ! ;)


Bisous Faby



Kaydee 25/02/2014 11:29

Et tu as été motivée pour retenter la sortie le lendemain ?

Gaëlle 26/02/2014 07:42



Sur le moment, le samedi, j'étais un peu dépitée et c'était pas gagné... 


Et puis, je me suis reboostée, j'y suis allée le dimanche, et j'ai battu non seulement mon record de vitese mais aussi de distance jusqu'alors ! Comme quoi ;)



Ragnagna 25/02/2014 10:52

Et merdeuuh, c'est toujours quand on est bien motivé qu'on oublie un truc !

Gaëlle 26/02/2014 07:40



En se moment, pour moi c'est tout le temps ! Que je sois motivée ou pas, je fais toujours des boulettes !



la chauve-souris 25/02/2014 08:31

pas de bol ;-)

Gaëlle 26/02/2014 07:39



Pourtant j'avais tout bien vérifié... sauf la date !



Présentation

  • : Something about Gaëlle
  • Something about Gaëlle
  • : Jeune provinciale débarquée à Paris, jeune mariée, jeune débutante dans le monde du travail, jeune écrivain talentueuse (mouais peut-être), mais surtout jeune fille comme il y en a tant d'autres, voici enfin mon espace pour déverser mes humeurs, non sans humour
  • Contact

Suis moi là-bas aussi :

 

 facebook-logo     twitter-logo

Suivez-moi sur Hellocoton

bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

Archives

Liens