Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 21:13

 

 

Aujourd’hui (hier en réalité car je publie seulement ce jour), j’étais en formation à Paris. Plus spécifiquement Boulevard Haussmann. Pour moi, jeune ignare fille récemment débarquée de ma province natale, le nom Haussmann me faisait plutôt penser à des immeubles emblématiques parisiens et au baron qui a donné son nom à ce type de construction. J’avais vaguement entendu dire qu’il y avait quelques boutiques par là-bas, mais bon, comme il y en a un peu partout à Paris, j’en ai pas fait de cas. En fait, le boulevard Haussmann, c’est le paradis des shopping addict et autres fashionistas.

 

 

A la pause clopes, dans la rue, on voit défiler des nanas toutes mieux habillées les unes que les autres. Pas belles. Pas forcément belles, en tout cas. Mais classes. Avec leurs jupes, robes, stilettos et ballerines. Je faisais un peu hippie avec mes converses, mon jean et mon sac à fleurs. Enfin, à fleurs certes, mais pas genre mémé non plus. Genre chic et bohème. Genre il est trop beau et je l’aime. Genre c’est un Lamarthe quand même quoi, merde !

 

 

Le lieu de ma formation se trouvant juste entre Printemps et les Galeries Lafayettes, j’allais quand même pas râter une occas’ pareille de faire ma greluche dans les magasins. Même si on est en fin de mois.

 

 

Ma journée finie, me voilà donc partie à la conquête du monde des magasins de fringues. Les trois premiers magasins m’ont vite découragée, tellement les files d’attentes pour les cabines d’essayages et les caisses étaient longues. D’une, je me fatigue vite. De deux, sur trois jours de formation, choisir le mercredi pour faire les boutiques, c’est pas franchement futé.

 

 

Et puis, je l’ai trouvée. Coincée entre deux plus grandes, cette toute petite boutique presque désertée n’attendait que moi. Pas de queue interminable, des prix plus qu’abordables, le rêve, quoi !

 

 

Me voilà partie à faire ma petite sélection. 15 articles. Strict minimum. C’est tellement chiant d’en essayer, de reposer ceux qu’on aime pas, de retourner choisir, de ressayer, etc. Autant tout faire en une seule fois ! J’embarque donc tous les vêtements marqués T36 . Je sais pertinemment que le 36, c’est bel et bien fini pour moi (voir ici), mais j’ai un reste d’orgueil et de dignité qui m’empêche de prendre autre chose (en fait nan, mais les plus grandes tailles, je les coince entre deux 36, ni vu ni connu). Genre, je vais rentrer dedans. Genre, même pas boudinée la fille. Les vendeuses, ça doit quand même bien les faire marrer…

 

 

Là, dans le magasin, je me suis sentie quand même un peu hors du temps. J’attrapais des cintres avec ce que je croyais être des tops, qui se sont avérés être des… robes ! Ah ouais quand même, c’est court, très très court.


- Hypothèse 1 : vraiment, je suis trop vieille.

- Hypothèse 2 : je suis plus du tout, mais alors plus du tout à la page.

- Hypothèse 3 : j’ai un buste vraiment trop long.

- Hypothèse 4 : all of the above.

 


Ceci dit, très sympas les petites (c’est vraiment le mot) robes. Portées avec une petite veste (ou pas) et mes magnifiques Minelli (je fais vraiment ma greluche aujourd’hui), je n’aurais pas dépareillé dans le paysage parisien. Au-delà du périph’ par contre, j’aurais certainement l’air d’une pouf  un peu snobinarde.

 

 

Au final, sur la quinzaine d’articles essayés (pour certains, je devrais plutôt dire que j’ai essayé de rentrer dedans…) j’ai juste pris quelques tops. Et même qu’il y en a 4 (sur 5) qui sont taillés XS (merci les tissus extensibles) et que ça, ça me file la banane jusqu’aux oreilles !

 

 

 

 

Puis retour direction chez moi car toutes les bonnes choses ont une fin (sauf le saucisson qui en a deux. Titre d’un livre de Loulou dans la bibliothèque. Véridique !). Je descends du métro direction le parking deux-roues où j’ai garé mon scooter. Téléphone sonne. Je réponds.

 


Et puis, comme je suis incapable de m’arrêter de parler une fois que je suis lancée au téléphone pas une malpolie, je prends le temps de papoter tout en restant à côté du scooter. Il y a un mec en costume un peu plus loin qui a l’air d’attendre quelque chose. Je continue à parler. Et soudain, le mec en costume se met à pisser le long du grillage. Comme ça. A côté de moi. Beurk beurk beurk.

 


J’enfourche mon scoot et me barre de là le plus vite possible (tout en continuant ma conversation téléphonique ; faut pas déconner non plus !).

 

 

Feu rouge. Un automobiliste met en route son lave-glace. Sauf que, quand la voiture a un lave-glace surpuissant qui envoie des jets au-delà du pare-brise et que juste derrière, bein il y a moi en scoot, à votre avis, il atterrit où le liquide lave-glace ???

 

 

La sortie du métro dans une ville de banlieue proche, c’est quand même franchement moins classe que le boulevard Haussmann…

 

 

 

 

NB : c’est en rentrant chez moi après m’être achetée exclusivement des petits hauts que je me suis aperçue que mon jean était troué au cul…

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article

commentaires

Chloé 01/06/2011 15:49


Je suis allée dans un vallue village au canada, je sais pas si tu te rappelles de celui de Medford? Bref, rien d'intéressant là bas sauf que ça m'a bourré le crâne de nos sorties shopping et ça
c'était bien cool ;)


Gaëlle 01/06/2011 18:17



Je me rappelle pas du Value Village de Medford, mais je me rappelle bien de nos virées shopping : quand on a dévalisé Victoria's Secret, que la vendeuse d'Anchor Blue m'a couru après dans la
galerie avec mon chapeau de cow girl sur la tête, les soldes d'après Thanksgiving... et tellement plus encore ! Good old times ;)



Présentation

  • : Something about Gaëlle
  • Something about Gaëlle
  • : Jeune provinciale débarquée à Paris, jeune mariée, jeune débutante dans le monde du travail, jeune écrivain talentueuse (mouais peut-être), mais surtout jeune fille comme il y en a tant d'autres, voici enfin mon espace pour déverser mes humeurs, non sans humour
  • Contact

Suis moi là-bas aussi :

 

 facebook-logo     twitter-logo

Suivez-moi sur Hellocoton

bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

Archives

Liens