Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 07:30

 

 

 

J’ai bien dit avec Ragnagna, pas avec mes ragnagna, hein. Nuance. Grosse différence même, parce que Ragnagna vois-tu, c’est une blogueuse elle aussi, et si tu la connais pas encore, je t’invite de ce pas à aller voir par ici ce qu’elle fait, c’est vraiment drôle.

 

 

 

 

Tout à commencer par mon article de photos de Paris. Que d’ailleurs vous avez plébiscité et je vous en remercie. Donc pour te remercier je vais t’en montrer d’autres ici des photos. Mais sois patient, je blablate un peu avant !

 

 

 

 

Et donc, Ragnagna, qui a eu pour Noël un super objectif pour son appareil photo, me disait qu’elle regrettait de ne jamais venir à Paris faire de photos parce qu’elle n’arrivait pas à se motiver toute seule (moi non plus j’y arrive pas, mais Loulou est assez compatissant et m’accompagne) (et on reçoit toujours un tas de monde à la maison qui veut visiter Paris, alors j’en profite pour embarquer mon appareil) (même si au final on visite toujours les mêmes trucs du coup). Bref, on s’est dit que ça pourrait être sympa une sortie photo toutes les deux.

 

 

 

 

Rendez-vous était pris pour le week-end suivant. On se met d’accord sur un thème : Paris en hauteur. Ragnagna nous a donc sélectionné tout un tas de lieux d’où on pourrait voir Paris en hauteur. Elle me dit qu’elle préfèrerait qu’on parte dès le matin, pour les jolies couleurs du matin. Je suis complètement tarée d’accepter alors que je pourrais en profiter pour faire la grasse mat’ lui propose 8h15 pour qu’on puisse même voir le lever du soleil.

 

 

 

 

Dur dur le réveil le samedi matin, je t’explique même pas. Surtout que l’hiver ayant été relativement clément jusque là, c’est pile poil ce jour-là qu’il a décidé de se rappeler à nous et le premier grattage de voiture de l’année (de tout l’hiver même) a failli me mettre à la bourre.

 

 

 

 

Mais une fois sur place, on a absolument pas regretté. Paris à cette heure si matinale pour un samedi, c’est idyllique. Pas de voiture, pas de passants, pas (trop) de touristes et le soleil qui se lève sur la Seine.

 

 

 

 

MG 0644

Quand je te dis que c’est désert le samedi matin !

 

 

 

 

 

Ragnagna, dans le RER, elle faisait des mots croisés un peu compliqués avec des définitions énigmatiques (je sais, c'est le but du jeu, mais là c'était vraiment pas facile). On s’est retrouvées à Invalides. Je lui avais au préalable demandé à quoi elle ressemblait parce que bon, la seule image que j’avais d’elle, c’est  une petite souris un peu gaffeuse ! Elle s’était présentée comme timide. Moi j’ai pas trouvé : plutôt bavarde et agréable, on a fini par passer la journée entière ensemble jusqu’au coucher de soleil !

 

 

 

 

 

Je te laisse maintenant regarder le résultat : 

 

 

 

 

 

MG 0650

 

 

 

 

MG 0664

 

 

 

 

MG 0667

 

 

 

 

MG 0702

 

 

 

 

MG 0711

 

 

 

 

MG 0721

 

 

 

 

MG 0687

 

 

 

 

 

On a commencé par Notre Dame. Et figure-toi qu’on est montées tout en haut. 387 marches au total. Le premier qui me dit : « bah pourquoi vous avez pas pris l’ascenseur ? », il s’en prend une ! Et je me suis dit qu’il fallait absolument que je me remette au sport, ne serait-ce que pour éliminer le petit bidon qui s’est formé après les fêtes me maintenir en forme un minimum : j’avais les cuisses en feu et j’ai bien cru que je recracherais mes poumons avant d’arriver en haut…

 

 

 

 

 

Mais la vue qu’on a de là-haut, c’est juste magique, vise un peu :

 

 

 


 

MG 0757

 

 

 

 

MG 0759

 

 

 

 

MG 0769

 

 

 

 

 

 

 

Comme si on avait pas pris assez de marches comme ça, on a continué par les quais :

 

 

 

 

 

MG 0781

 

 

 

 


Puis pour voir Paris de haut, étape incontournable :

 

 

 

 

 

MG 0793

 

 

 

 

 

On était jamais montées en haut ni l’une ni l’autre, d’ailleurs Ragnagna bondissait comme une petite folle quand je lui ai dit que oui, on pourrait y aller (en vrai je sais pas si elle bondissait, mais moi j’imagine que oui !).

 

 

 

Comme on est deux cinglées voulait pas attendre dans la queue d’attente gigantissime pour l’ascenseur, on s’est dit qu’on allait monter par les marches. Notre Dame, c’était pas assez pour deux grands sportives comme nous ! Puis on s’est rendues compte qu’en prenant l’escalier, on ne pourrait aller qu’au deuxième alors qu’on voulait aller au troisième étage. Bon alors, on est quand même allées faire la queue pour l’ascenseur… On a appris plus tard qu’en fait, on pouvait monter les escaliers puis rejoindre le dernier étage à partir d’un ascenseur au 2ème. Tant pis, la prochaine fois peut-être.

 

 

 

1h30 d’attente plus tard, j’avais perdu mes mains, mes oreilles et mon bout de nez à cause du froid on entrait enfin dans la grande dame de fer. 

 

 

 

Là aussi, ça valait le coup d’attendre :

 

 

 

 

 

MG 0800

 

Pfff, il est pas si grand que ça l'Arc en fait, pas de quoi trimpher !

 

 

 

 

 

MG 0814

 

 

 

 

MG 0827

 

La lumière du soleil couchant sur les Invalides...

 

 

 

 

 

MG 0828

 

 

 

 

MG 0854

 

 

 

 

MG 0855

 

 

 

MG 0858

 

 

 

 

Par contre, si toi-même tu prévois de monter tout en haut de la Tour Eiffel par un bel après-midi d’hiver, pense à prévoir gants, manteau, écharpe, etc., parce que ça souffle là-haut, et pas qu’un peu ! Ca paraît évident comme ça, mais ni l’une ni l’autre n’avions de gants. Puis Ragnagna, c’est une grande folle, elle avait même pas de manteau, parce qu’ elle est pas frileuse. Bah même elle pourtant elle avait pas chaud tout en haut.

 

 

 

Et parce que les bonnes choses ont une fin (sauf le saucisson qui en a deux), il a fallu se séparer et rentrer chacune chez nous.

 

 

 

MG 0876

 

 

 

 

 

J’espère que tu auras apprécié la balade avec nous !

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article

commentaires

nana 27/01/2012 12:48

j'ai pu y passer 4 jours à la toussaint... mais sinon ça faisait un peu plus de 2 ans que je n'étais pas sortie de mon ile...

Gaëlle 27/01/2012 18:55



C'est toujours mieux que rien, même si ça passe vite... De mon point de vue, ça doit être le rêve de vivre au soleil, malgré tout, ça doit pas toujours être évident d'être isolés. 



Emily58 26/01/2012 11:18

Photos sublimissimes!

Gaëlle 27/01/2012 08:01



Merci beaucoup :)



Ragnagna 24/01/2012 19:50

Ohohoh toi laisse tomber je montre même pas mes photos j'ai trooop honte maintenant !!!
Sinon j'ai le droit de dire que c'est mon article préféré? Je sais je ne suis pas du tout objective ou neutre mais mouhaha c'est trooop mon article préféré !!!!

Et comment on a gelé !!! C'est de la folie ! Ca valait le coup mais faisait -100 sur la Tour Eiffel côté vent sans soleil !!!

C'était trop une super journée !!! Merci mille fois de m'avoir motivée pour le 8h15 (on est des folles...)!!!

Gaëlle 27/01/2012 08:00



Nan mais comment ça tu me montres pas tes photos ?!!! Tu rigoles là ?!!! J'en ai vu quelques unes, elles sont pas mal du tout tes photos :) 


Oui, t'as le droit de préférer cet article là ! Je me demande bien pourquoi d'ailleurs ;) 


En tout cas, c'est sûr c'était une super journée et merci à toi aussi. Je me serais jamais motivée pour 8h15 non plus si j'avais été toute seule ;) On est deux cinglées c'est sûr, surtout toi
sans ton manteau le jour le plus froid de l'hiver !!!



nana 24/01/2012 18:45

J'adore Paris. elle me manque souvent. tes photos sont superbes!! bravo et merci!

Gaëlle 27/01/2012 07:55



Tu arrives à revenir de temps en temps ? Merci en tout cas :)



Marie-Alix 24/01/2012 18:10

Quelles belles photos, j'adore l'atmosphère!

Gaëlle 27/01/2012 07:55



Merci c'est gentil :) Ce qui nous a beaucoup aidé c'est d'avoir les belles lumières du lever du soleil et celles du coucher et puis une belle journée entre les 2 ;)



Présentation

  • : Something about Gaëlle
  • Something about Gaëlle
  • : Jeune provinciale débarquée à Paris, jeune mariée, jeune débutante dans le monde du travail, jeune écrivain talentueuse (mouais peut-être), mais surtout jeune fille comme il y en a tant d'autres, voici enfin mon espace pour déverser mes humeurs, non sans humour
  • Contact

Suis moi là-bas aussi :

 

 facebook-logo     twitter-logo

Suivez-moi sur Hellocoton

bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

Archives

Liens