Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 07:14

 

 

 

MG 8202

 

 

 

1er septembre 2011 – Jour 5

 

 

 

MG 8210


 

Comme tu peux voir, j’ai trimballé mon carnet avec moi jusque sur le Nil. Il m’a suivie partout et me permet de te raconter enfin maintenant tout ce qu’il s’est passé il y a quelques mois déjà dans les moindres détails (ou presque). Malgré ça, pas moyen de retrouver ce que j’avais écrit le 1er septembre.

 

 

Et bien que ma mémoire soit plutôt bonne grâce au poisson et aux Oméga 3 là, c’est pas évident de me souvenir ce que j’ai bien pu faire il y a 244 jours. Tu sais où t’étais toi le 1er septembre 2011 ?

 

 

Mais comme je sais que tu n’es quand même pas venu jusqu’ici pour rien (surtout que j’ai pas pointé le bout de mon nez depuis une semaine…), je m’en vais te conter ici une nouvelle anecdote de mon séjour.

 

 

Puisque, t’en conviendras, ce ne serait pas vraiment moi s’il ne m’arrivait rien !

 

 

Le troisième soir en Egypte, avant de me coucher, j’ai remarqué une multitude de petits boutons sur ma peau : sur les bras, le buste, les jambes… De l’acné ? Non. Des piqûres de moustiques ? Tu penses bien que non (même si je me suis chopée une de ces pustules sur la cuisse suite à la morsure/piqûre de je ne sais quelle bestiole, forcément transgénique le bordel vue la taille du bouton).

 

 

Non, en fait tout ces petits boutons, je connais leur origine, et même si j’oublie à chaque fois avant de partir en voyage, je ne risque pas d’oublier une fois sur place, ils se rappellent à moi.

 

 

Je suis tout simplement allergique au soleil. Allergie aussi connue sous le joli nom de lucite estivale bénigne. Pratique quand on part deux semaines dans un pays où il ne pleut jamais et où la température en journée avoisine les 40°C ! Encore une fois, j’avais oublié jusqu’à ce que les fameux boutons apparaissent…

 

 

Cependant ce n’est pas très grave, et il existe une solution. Enfin…

 

 

Il s’agit tout simplement de ne plus s’exposer du tout au soleil. Moui, bien sûr. Je suis en Egypte, et je vais passer mon temps renfermée dans ma cabine. C’est tout à fait moi ça !

 

 

Le lendemain, je me suis donc retrouvée la seule nigaude en pantalon et manches longues (est-il nécessaire de rappeler encore une fois qu’il faisait 40°C), tout ça pour éviter au max le soleil.

 

 

Technique plutôt efficace puisque le lendemain, mes boutons avaient quasiment disparu. Jamais auparavant je n’étais venue à bout de ces satanées pustules en si peu de temps. Je me dis que les dieux égyptiens ont dû profiter de ma visite pour se pencher sur mon cas !

 

 

Les jours suivants, je me suis contentée d’une application (bien généreuse) de crème solaire plusieurs fois par jour et le tour était joué. C’est quand même pas le soleil qui allait me gâcher mes vacances alors que je l’avais réclamé tout l’été ! (oui rappelle-toi l’été pourri qu’on a eu, quasiment similaire au 15 derniers jours d’avril ; le soleil je l’attendais comme une désespérée).

 

 

 

 

Enfin, même si je n'ai que ça à te raconter, grâce aux dates sur les photos, je sais aussi que le 1er septembre j’ai visité le magnifique temple de Karnak à Louxor, donc comme à mon habitude, je te laisse sur quelques photos :

 

 


 

MG 8301

 

 

 

 

 

 

c-est-jeudi-on-voyage 8362

 

 

 

 

 

MG 8367

 

 

 

 

 

MG 8375

 

 

 

 

 

MG 8380

 

 

 

 

 

MG 8452

 

 

 

 

 

MG 8391

 

 

 

 

 

MG 8400

 

 

 

 

Et après Louxor, je t'emmène faire un dernier petit tour le long du Nil pour terminer la journée : 

 

 

 

 

MG 8180

 

 

 

 

 

 

MG 8165

 

 

 

 

 

MG 8192

 

 

 

 

 

MG 8281

 

 

 

 

 

MG 8240

 

 

A suivre…

 

 

 

 

C'est jeudi, on voyage...

 

 

 


Le jeudi, on voyage aussi chez :

- Elucubrations qui voyage en toute gourmandise exotique

- Ragnagna qui rentre tout juste de Chine avec un teasing de ouf, on veut juste la suite

- Onee-Chan qui nous emmène en lune de miel

 

 

 

Si toi aussi tu veux voyager, rien de plus simple, il suffit d’écrire un article sur le thème du voyage sur ton blog avec la photo du rendez-vous et de m’informer que tu participes !

 

 

Le thème du voyage est général et ouvert. Il est juste question de s’évader un peu une fois par semaine, sans nécessairement aller au bout du monde. Tu peux aussi bien nous raconter ton dernier week-end en bord de mer, une balade en forêt, ou encore une chanson qui t’a transportée, un livre ou un film qui t’a fait voyager.

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 07:59

 

 

31 août 2011 – Jour 3

 

 

3h du matin : réveil (et après on dit que c’est reposant les vacances)

4h du matin : départ pour Abou Simbel

 

 

J’ai toujours la crève. Plus que jamais (rapport à cette putain de clim’). Je sais que le voyage va être long. On forme un convoi de bus avec chacun à son bord un garde armé. On sera très proche de la frontière avec le Soudan, il faut être prudent paraît-il.

 

 

Le voyage a été une horreur. Entre la fatigue et la crève, j’ai fini par virer Loulou du siège d’à côté pour pouvoir dormir un peu allongée sur deux sièges (le summum du confort) (ça arrive en 2ème position juste après la sieste en avion). 3h du mat’ le réveil, je te rappelle. En plus je suis pas du matin, je suis hyper ronchon et lui avait fait une sieste de trois heures la veille !

 

 

Et puis on était tellement peu nombreux dans le bus (vue l’heure du départ, il n’y avait pas tant de courageux que ça) que chacun avait pris deux sièges donc pas de compassion pour Loulou dans les commentaires, hein ! Il paraît que c’est une chance exceptionnelle de pouvoir visiter Abou Simbel avec si peu de monde.

 

 

Ouais, enfin j’aurais quand même bien aimé dormir un peu plus moi !

 

 

En arrivant les premiers au pied des temples (grâce à Schumacher, notre chauffeur) (sérieusement, il aurait fallu lui dire que c’était un car plein de passagers qu’il conduisait et pas une formule 1 sur circuit), on n’a effectivement pas regretté une seule seconde de nous être levés si tôt et au péril de notre vie sur la route.

 

 

C’était magnifique, époustouflant et il n’y a d’ailleurs pas de mots pour décrire ce qu’on ressent quand on se trouve au pied de ces géants (plus de vingt mètres de haut quand même les sculptures, de quoi me sentir encore plus petite que d’hab’). Même les photos ne sont pas à la hauteur de ce qu’on a pu voir.

 

 

Je te laisse admirer :

 

 

 

MG 8108

Arrivée devant le grand temple, construit par et pour (entre autres) Ramsès II 

(enfin par... c'est vite dit, par ses esclaves quoi !)

Déjà c'est super impressionnant

 

 

 

 

 

 

MG 8112

Quand je te dis qu'il n'y avait pas grand monde ! 

 

 

 

 

 

MG 8118

 

 

 

 

 

MG 8121

 

 

 

 

 

MG 8127

 

 

 

 

 

MG 8126

Loulou devant le petit temple (dédié à Nefertari) pour te donner une idée de l'échelle

(je lui ai pas coupé la tête, hein, je l'ai juste floutée)

 

 

 

 

 

 

MG 8129 

 Et donc, le petit temple en entier

 

 


  

J’ai pas de photos, mais sur le chemin du retour, on a pu voir des mirages. Rien à voir avec une oasis qui se formerait devant tes yeux avec palmiers, végétation luxuriante et tout le tralala. Par contre, t’as belle et bien l’impression de voir de l’eau. Un peu comme sur le bitume de nos routes en été lorsqu’il fait très chaud. Sauf que dans le désert, c’est vraiment très impressionnant.

 

 

 

P1020618

 Tiens, j'ai quand même une photo de la route dans le désert

prise par Loulou pendant que tout le monde dormait

 

 


A notre retour dans notre chambre sur le bateau, quelle ne fût pas notre surprise de trouver un lapin suspendu dans notre chambre ! Tous les jours, on avait effectivement droit à un pliage plus qu’original de nos serviettes (lotus, éléphants…). Finalement, le lapin s’est avéré être un singe (enfin ça, c’est Loulou qui le dit).

 

 

c-est-jeudi-on-voyage 8135

A ton avis, des deux, c’est lequel le singe ?

 

 

 

Au programme de l’après-midi, une bonne sieste balade en felouque sur le Nil avec un batelier sourd et muet qui a cependant fait beaucoup de bruit et mis une animation du tonnerre sur l’embarcation.

 

 

 

MG 8143

 

 

 

 

 

P1020659

 Un gamin sur un embarcation de fortune

venait nous chanter des chansons en français

tout en s'accrochant à notre felouque

 


 

Et pour conclure cette journée, on a pu remarquer lors du dîner à bord de notre bateau que le personnel de bord fait quand même preuve de beaucoup d’humour en nous passant la musique du film Titanic ! On n’est pas superstitieux et les chances de croiser un iceberg sont infimes, mais l’ironie de la situation nous a quand même bien fait marrer.

 

 

 

MG 8141

Tu vois les fenêtres tout en bas, au ras de l'eau ? 

C'est là que se trouvait notre restaurant !

 

 

 

* Merci à Elucubrations pour m’avoir soufflé l’idée du titre !

 

 

 

A suivre…

 

 


 

C'est jeudi, on voyage...

 

 

Le jeudi, on voyage aussi chez : 


 

-  Les Corps Beaux qui nous fait visiter Budapest tout en nous parlant de son quotidien là-bas

- Elucubrations qui se promène à Saint Tropez en toute gourmandise

 

 

 

Si toi aussi tu veux voyager, rien de plus simple, il suffit d’écrire un article sur le thème du voyage sur ton blog avec la photo du rendez-vous et de m’informer que tu participes !

 

 

Le thème du voyage est général et ouvert. Il est juste question de s’évader un peu une fois par semaine, sans nécessairement aller au bout du monde. Tu peux aussi bien nous raconter ton dernier week-end en bord de mer, une balade en forêt, ou encore une chanson qui t’a transportée, un livre ou un film qui t’a fait voyager.

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 08:01

 

 

 

... ce qui ne m'empêchera pas de te parler de deux créatrices de bijoux ! 

 

 

De toute façon, c'est déjà un peu le foutoir dans ma ligne éditoriale, si tant est qu'il y en ait une en fait, et puis c'est mon blog, alors je parle de ce que je veux. Et pis, c'est tout ! 

 

 

Donc, la semaine dernière, je me suis commandé des bijoux. Moi qui ne commande jamais rien sur Internet, je peux te dire que je n'ai pas été décue. 

 

 

 

 

 

 

Tout d'abord, il y a la collection Gun's n Roses qui m'avait fait de l'oeil quand  Unicks en avait parlé. J'ai donc profité de l'occasion, dès que le reste de la collection est sorti chez Petits Bijoux et Fantaisies (l'atelier de Memy), dont tu peux filer de suite retrouver  le blog, pour me commander une paire de boucles d'oreilles. 

 

 

 

MG 1642


 

 

Il s'agit d'une paire de boucles d'oreilles asymétriques composée d'un Gun d'un côté et de Roses de l'autre. Les roses sont noires, mais avec de subtils reflets multicolores (qu'on ne voit pas sur les photos), j'adore ! Tu penses bien qu'elles ne passent pas inaperçues ces boucles d'oreilles et qu'on ne manque pas de m'en parler. 

 

 

 

MG 1651

 

 

 

 

Pour retrouver l'ensemble des bijoux et créations proposées par Memy, tu peux aller visiter  sa boutique

 

 

Le petit plus : pas besoin de compte Paypal, le réglement se fait par carte bancaire. Pour les cruches comme moi qui n'ont toujours pas compris comment fonctionne un compte Paypal, c'est l'idéal ! 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai aussi passé commande chez Ca Perli'Perlotte. La créatrice, qui vient de se lancer, n'est pas n'importe qui, il s'agit de ma cousine ! S'inspirant de la vie parisienne aussi bien que de la nature et de la campagne, elle propose tout un choix de boucles d'oreilles, sautoirs et autres bracelets. 

 

 

J'ai commandé un sautoir de soirée (que pour ma part je ne porte pas qu'en soirée d'ailleurs) : 

 

 

 

MG 1618

 

 

 

 

MG 1623

 

 

 

Ainsi qu'une paire de boucles d'oreilles : 

 

 

 

MG 1635

 

 

 

MG 1638

 

 

Le petit plus : la paire de boucles d'oreilles choisie au départ (tout ce qui brille), n'étant plus dispo (oui, je sais lire, mais j'avais pas fait attention...), elle m'a gentiment proposé de m'en faire une autre en me proposant quatre modèles similaires parmi lesquels j'ai pu choisir celle-ci. 

 

 

 

 

 

Je ne peux que te recommander ces deux boutiques. Je n'ai pas été déçue par les bijoux reçus, bien au contraire. La rapidité et la qualité du service est un gros plus pour les deux créatrices. Et même si mes achats sont très récents, tu te doutes bien qu'ils sont déjà testés, portés et... approuvés donc ! 

 

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 07:13

 

 

 

En mon absence, j’ai décidé de te faire partager des petites définitions que j’aime beaucoup. Nan, ne pars pas en courant, attends que je t’explique ! Il ne s’agit pas de définitions soporifiques du dictionnaire (je ne remets aucunement en cause les dictionnaires que je consulte d’ailleurs régulièrement), mais de définitions décalées.

 

 

 

 

Elles ne sont bien évidemment pas de moi, je les ai trouvées… en bouquinant dans les chiottes (oui ça fait 100 fois que je te dis que je lis beaucoup là-bas). Loulou ayant reçu le WC Book 2012 pour son anniversaire, tu te doutes bien que j’en profite un peu !

 

 

 

 

 

WC-Book-2012.jpg

 

 

 

 

Trèves de blabla, je te laisse rigoler un peu :

 

 

 

 

 

Addition : ce qui, au restaurant, est souvent plus salé que les plats

 

 

 

Adultère : preuve que l’herbe est toujours plus verte dans la cour du voisin. 

 

 

 

Antillais : Qui est contre les llais

 

 

 

Argent : moteur de toute chose, le frein est d’en manquer.

 

 

 

Autobus : véhicule qui roule deux fois plus vite quand on court après que lorsqu’on est assis dedans.

 

 

 

Auto-stoppeuse : jeune femme généralement jolie et court-vêtue qui se trouve sur votre route lorsque vous êtes avec votre femme.

 

 

 

Banquier : personne prêtant un parapluie par beau temps et le reprenant lorsqu’il commence à pleuvoir.

 

 

 

 

parapluie.jpg

 

 

 

 

Belle-mère : personne qui va parfois trop loin lorsqu’elle est trop près.

 

 

 

Bikini : Maillot de bain dont le prix est inversement proportionnel à la quantité de tissu qui entre dans sa fabrication.

 

 

 

Boss : quelqu’un qui arrive en avance lorsque vous êtes en retard, et en retard quand vous êtes en avance.

 

 

 

Café : breuvage qui fait dormir quand on n’en prend pas.

 

 

 

Cannibale : qui aime son prochain, en sauce.

 

 

 

Casino : endroit où les jeux d’argent sont autorisés. Synonyme : ministère des Finances.

 

 

 

Cellulite : couche graisseuse qui enveloppe souvent les femmes, mais emballe rarement les hommes.

 

 

 

Cravate : accessoire servant à indiquer la direction du cerveau de l’homme

 

 

 

Economiste : Expert qui saura demain pourquoi ce qu’il a prédit hier n’est pas arrivé aujourd’hui.

 

 

 

Epargne : argent que l’on met de côté afin de l’avoir devant soi et d’assurer ainsi ses arrières.

 

 

 

Etat : système mafieux le mieux organisé de tous les temps.

 

 

 

Examen oral : épreuve d’admission des stagiaires à la Maison Blanche.

 

 

 

Expérience : nom dont les hommes baptisent leurs erreurs.

 

 

 

Fonctionnaires : personnages semblables aux livres d’une bibliothèque : les plus hauts placés sont ceux qui servent le moins.

 

 

 

Football : sport que toute femme épouse sans le savoir.

 

 

 

Forêt vierge : forêt où la main de l’homme n’a encore jamais mis les pieds.

 

 

 

Gaspillage : autobus plein d’économistes plongeant dans un précipice mais avec trois sièges inoccupés.

 

 

 

Généalogiste : quelqu’un prêt à poursuivre vos ancêtres aussi loin que votre argent pourra aller.

 

 

 

Horloge murale : seul objet impossible à voler dans une administration tellement les fonctionnaires ont les yeux rivés dessus.

 

 

 

Hospitalité : Faire en sorte que vos invités se sentent chez eux, même si vous aimeriez mieux qu’ils y soient.

 

 

 

Imprimeur : Homme qui ne manque pas de caractère et qui cherche à faire bonne impression.

 

 

 

Inflation : devoir vivre en payant les prix de l’an prochain avec les revenus de l’an passé.

 

 

 

Joueur : type qui refuse de travailler parce qu’il va gagner aux courses demain.

 

 

 

Jury : groupe de 12 personnes réunies par tirage au sort pour décider qui, de l’accusé ou de la victime, a le meilleur avocat.

 

 

 

Lâche : celui qui, dans une situation périlleuse, pense avec ses jambes.

 

 

 

Mal de tête : Contraceptif le plus utilisé par les femmes.

 

 

 

Mariage : art difficile, pour deux personnes , de vivre ensemble aussi heureuses qu’elles auraient vécues, seules, chacune de leur côté.

 

 

 

 

Photo moche 4

 

 

 

 

Mélomane : personne qui, entendant chanter Monica Bellucci dans sa salle de bain, colle son oreille au trou de la serrure.

 

 

 

Nanoseconde : temps qui s’écoule entre le moment où le feu passe au vert et le coup de klaxon de l’automobiliste qui se trouve derrière.

 

 

 

Optimiste : personne qui commence à faire ses mots croisés au stylo-bille.

 

 

 

Parents : deux personnes qui montrent à un enfant comment parler et comment marcher pour ensuite lui dire de se taire et de s’asseoir.

 

 

 

Poisson : animal dont la croissance est excessivement rapide entre le moment où il est pris et le moment où le pêcheur en fait la description à ses amis.

 

 

 

Porte-clefs : invention très pratique permettant de perdre toutes ses clefs d’un coup au lieu de les perdre une par une.

 

 

 

Psychiatre : personne qui vous pose un tas de questions qui coûtent très cher alors que votre femme vous pose les mêmes pour rien.

 

 

 

Réfléchir : attendre quelques jours avant de ne pas changer d’avis.

 

 

 

Salon de coiffure : seul endroit où les Bleus peuvent espérer une coupe.

 

 

 

Scout : petit gars habillé en niais qui suit un grand niais habillé en petit gars.

 

 

 

Star : personne qui travaille dur pour être reconnue et qui porte ensuite de grosses lunettes noires pour ne pas être reconnue.

 

 

 

Suppositoire : invention qui restera dans les annales.

 

 

 

Taser : instrument utilisé afin de mieux faire passer le courant entre la police et la jeunessse.

 

 

 

Voiture : invention permettant de contenir 110 chevaux dans le moteur et un âne au volant.

 

 

 

 

J'espère que t'as bien ri. Moi elles me font mourir de rire ces définitions. Alors, rendons à César ce qui lui appartient, tu te doutes bien qu'elles ne sont pas de moi, mais à part le WC Book, j'aurais du mal à citer les auteurs. Certaines sont de Desproges, les autres, bah je sais pas trop !

 

 

Et toi, t'as des définitions insolites ? 

 

 

   

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 08:10

 

 

 

* J’ai plus trop d’idée de titre pour l’Egypte là, alors va falloir te faire à celui-ci, je pense qu’il va nous suivre jusqu’à la fin de cette série (sauf si t’as une meilleure idée à me proposer) !

 

 

 

MG 8093

 Balade en felouque sur le Nil à Assouan

 

 

30 août 2011 – Jour 3

 

 

On en est à deux jours

de notre séjour,

que Loulou

a déjà le caca mou.

 

 

C’est pas très poétique, mais au moins ça rime ! Rien de grave je te rassure, c’est juste son système digestif qui a un peu de mal à s’adapter.

 

 

J’ai été malade aussi. La turista ? Non, point du tout. J’ai eu froid ! Là tu te dis : elle se fout pas un peu de not’ gueule là l’autre ; 40°C à l’ombre et elle a eu froid. Parfaitement oui ! La clim’ poussée à fond à l’intérieur quand il fait si chaud à l’extérieur, en général, ça me réussit pas. Résultat, je suis la seule cruche à se balader avec une écharpe autour du coup par ces températures extrêmes. Là on dit merci à Loulou pour l’étole récupérée la veille grâce à MON crayon (mais on le dit pas trop fort quand même, on voudrait pas qu’il fasse péter ses lacets).

 

 

 

 

 

Sinon, que je te raconte un peu comment ça se passe sur place. Nan parce que je te rappelle que si on a choisi l’Egypte comme destination pour nos vacances, c’est aussi un pays qui est fort agité depuis le début d’année dernière.

 

 

En conséquences de quoi on est amenés à voir des choses pour le moins peu banales quand on est en vacances. Dans les rues des grandes villes par exemple, à certains points stratégiques comme les ponts ou les barrages, aux abords des monuments ou encore à l’entrée de notre bateau, se tenaient des gardes armés. Pas des policiers, avec des armes plus ou moins discrètes comme chez nous. Non, là ils avaient carrément des fusils mitrailleurs entre les mains.

 

 

Il y a deux façons de considérer la chose. Soit on se sent rassurés car on prend vraiment soin de notre sécurité. Soit au contraire on se sent un peu alarmés et on flippe un peu. Quand même. Moi je suis une ouf un peu (j’ai quand même choisi d’aller en Egypte, hein, je savais à quoi m’attendre !) alors je faisais partie de la première catégorie. Sauf au Caire. Mais c’était un peu particulier. J’y reviendrai (grâce à moi tu vas apprendre la patience). 

 

 

 

MG 8041

 

 

 

 

P1020574

 

 

 

 

 

Sur le bateau avec nous, parmi les touristes, il y a des gens un peu cons. Rectification : vraiment très cons en réalité. Parmi eux, ce couple de Parisiens qui nous parle de leur premier séjour en Egypte. Je leur réponds que ça a vraiment dû leur plaire pour qu’ils reviennent. Je m’entends répondre : « en fait, c’est que c’est pas cher. On n’a pas trouvé de meilleur prix pour une croisière ». Ah…

 

 

Un peu plus tard, la femme du couple (toujours la même) (m’enfin quand on est con on est con, comme le chantait si bien Brassens) se moque de mon appareil photo reflex en me disant que les photos, c’est éphémère. Hum grognasse, tu n’oublieras de vérifier ce mot dans le dico, car les photos c’est un peu tout ce qu’il reste après le voyage au contraire.

 

 

Elle me sort enfin que de toute façon, les monuments ont l’air irréels. Enthousiasmée (et naïve) je lui réponds qu’effectivement, surtout quand on sait qu’il ont tous plus de vingt siècles. Ah non c’est pas ça, qu’elle me répond, c’est qu’on dirait que c’est du faux : c’est en trop bon état pour avoir été construit il y a si longtemps et je me demande bien quand est-ce qu’ils ont vraiment été édifiés.

 

 

Donc ça existe bien les idiots gens susceptibles de croire à la théorie des aliens qui ont construit les pyramides… J’ai peur ! (des cons de touristes, hein pas des aliens) (ni des gardes armés d’ailleurs).

 

 

Une autre (oui y avait pas qu’une seule imbécile sur le bâteau) se plaint de notre guide qui parle trop pendant les visites. Alors que moi c’est justement ça qui me plaisait. C’est vrai qu’il rentrait un peu dans les détails, mais au moins, il rendait le récit vivant et avait beaucoup d’humour. Si elle voulait pas un minimum de mythologie, fallait peut-être pas prendre une visite guidée ! Encore une qui n’est là que parce que c’est pas cher j’imagine…

 

 

Et enfin, il y a ce couple de personnes plus âgées qui profite d’une absence de quelques minutes pour nous piquer nos transats malgré nos affaires posées dessus. On a beau essayer, y a pas moyen de discuter avec eux. En partant, je dis à Loulou : « des vieux cons ». Il me répond : « des vieux quoi ! Ils peuvent être sournois parfois ! ».

 

 

Je vais pas te laisser sur l’impression que j’étais aigrie alors que ce que nous avons vu était magnifique. Petite sélection :

 

 

MG 8031 

Le bateau, seul moyen de nous rendre au temple de Philae

 

 

 

 

MG 8038

L'entrée au temple de Philae 

 

 

 

 

 

MG 8055

 

 

 

 

 

MG 8066

Un cartouche : on y inscrivait le nom des pharaons

 

 

 

 


 MG 8071

 

 

 

 

 

MG 8078

 

 

 

 

 

MG 8083

Le Nil vu du barrage d'Assouan

 

 

 

 

 

MG 8084

Et de l'autre côté du barrage, le Lac Nasser

 

 

 

 

A suivre… (la semaine prochaine, je t’emmène à Abou Simbel, rien que ça !)

 

 

 

 

C'est jeudi, on voyage... 

 

 


Le jeudi, on voyage aussi chez : 


 

-  Memy qui nous fait voyager par procuration

- Elucubrations qui nous transporte en Polynésie

- Agoaye qui fait un roadtrip en Scandinavie avec un ficus

 

 

 

Si toi aussi tu veux voyager, rien de plus simple, il suffit d’écrire un article sur le thème du voyage sur ton blog avec la photo du rendez-vous et de m’informer que tu participes !

 

 

Le thème du voyage est général et ouvert. Il est juste question de s’évader un peu une fois par semaine, sans nécessairement aller au bout du monde. Tu peux aussi bien nous raconter ton dernier week-end en bord de mer, une balade en forêt, ou encore une chanson qui t’a transportée, un livre ou un film qui t’a fait voyager.

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 07:54

 

 

 

Le code de la route pour les Nuls

 

 

Même si je dois reconnaître que je suis pas toujours exemplaire au volant, Loulou a tellement dépassé les bornes l’autre jour en roulant trop vite et bien trop près du cul de la voiture de devant et en faisant preuve d’une mauvaise foi exemplaire que j’envisage de publier une spéciale Loulou de mon fameux « code de la route pour les nuls ». Parce qu’en plus, il est vraiment de mauvaise foi ! 

 

 

 

 

Recherche appart ou maison

 

 

En ce moment, on regarde un peu les appartements. Nan parce que lâcher un mois dans le loyer tous les mois, ça va bien, mais lâcher la même chose pour avoir un truc à nous à la fin, ce serait quand même mieux. Et Loulou qui est toujours plein de zèle quand il s’agit de regarder les petites annonces (je t’ai déjà dit que regarder Le Bon Coin était son passe-temps favori ?), tombe l’autre jour sur ça :

 

Capture-d-ecran-2012-04-18-a-07.38.26.png

Ca vend du rêve franchement.

Pourquoi pas mettre piaule au lieu de chambre pendant qu’on y est !

 

 

 


1er avril

 

 

Pour le 1er avril (enfin le 30 mars, mais on fait comme on peut), j’ai voulu faire croire que j’étais enceinte. Avant même d'avoir pu mettre en oeuvre ma blague (ouais c'est nul comme blague en plus, mais on fait ce qu'on peut), je demande un apéritif sans alcool pour moi donc. Tout de suite on m‘a demandé : quoi, t’es enceinte ? Même si ma sœur a pas mis 10 secondes à débusquer la supercherie, je crois que je serai grillée si un jour ça arrive réellement ! CQFD

 

 


 

Couper net l’envie

 

 

L’autre jour, je m’installe bien confortablement aux toilettes avec le journal d’infos de ma ville. Que veux-tu, je suis une lectrice compulsive et même aux chiottes (bah quoi, on peut dire comme ça ; y en a bien qui vendent leur appart comme ça) je peux pas m’empêcher de lire. Je l’ouvre et là… la photo de mon directeur. Je crois que ça va pas être possible là…

 


 

 

La porte de la cuisine

 

 

Dans notre appart, à l’origine, il y avait une porte pour séparer la cuisine du reste de l’appart. Loulou qui ne comprenait pas bien l’utilité de la porte, a décidé de l’enlever et de la remiser à la cave. Hum ok… Sauf que dès que tu as le malheur de cuisiner un truc un peu odorant, c’est tout l’appart que tu embaumes. Aussi, l’autre jour quand j’ai sorti du frigo un reblochon qui sentait aussi bon que les pieds d’un athlète de haut niveau qui ne se les serait pas lavés pendant des semaines en plein été, ça a ensuite empesté toutes les autres pièces… (il était là depuis les vacances au ski début février le reblochon aussi)

 

Alors je sais que maintenant beaucoup de logements ont une cuisine américaine et que ç’en est l’un des aléas, mais nous on avait bel et bien une porte, et bordel de merde, elle était pas là pour les chiens, ni pour faire joli !

 

 


 

J’sais pas ce que j’ai…

 

 

Alors que d’habitude j’aime pas faire la cuisine, surtout quand on n’est que nous deux à manger, l’autre soir, j’ai d’un seul coup arrêté tout ce que j’étais en train de faire pour passer une heure dans la cuisine et préparer ça :

 

 

 

P1030531.JPG

 

Je sais pas ce qu’il m’a pris. Tu sais quoi, c’était bon en plus ! Et non, c’est pas l’effet Top Chef, j’ai même pas vu la finale. 


 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 07:30

 

 

 

Ca faisait un moment que j’y pensais, mais franchir le pas c’est difficile. Je lui avais toujours été fidèle et il était inenvisageable d’aller voir ailleurs. En plus, on se connaît depuis tellement longtemps lui et moi. On s’est rencontrés sur les bancs de l’école, c’est dire. Et puis il y a eu le mariage : un moment magique. J'ai longuement hésité à en parler ici. 

 

 

 

ex-infidele.jpg


 

 

Mais je n’en pouvais plus. Je ne pouvais plus me regarder dans le miroir. Je ne me supportais plus. J’étais tentée, il fallait que je succombe.

 

 

Et vendredi dernier, j’ai craqué. J’ai franchi le pas. Je lui ai été infidèle. Au début, j’étais très nerveuse. J’avais le cœur qui battait à 100 à l’heure. Je m’en voulais un peu d’être là et en même temps, j’étais impatiente. Un peu angoissée aussi : est-ce que ça serait aussi bien qu’avec lui ?

 

 

 

 

Infidelite.gif

 


 

 

Et puis, ses mains ont parcouru mes cheveux, en mouvements circulaires. Un massage tellement relaxant. J’ai fermé les yeux et j’ai tout oublié.

 

 

Je ne te raconterai pas les détails, tout est allé si vite. Et pourtant une certaine complicité a commencé à s’installer. La culpabilité était toujours là, un peu, mais j’étais tellement contente qu'elle s'est vite envolée.

 

 

Finalement, je suis repartie le cœur léger, entièrement satisfaite et comblée. Ce n’était pas à la hauteur de ce que j’espérais, c’était encore mieux !

 

 

 

 


 

 

 

 

Vendredi, j’ai découvert un nouveau salon de coiffure, le mien étant à plus de 400 bornes de chez moi ! (pas hyper pratique tu vois) What did you expect ?

 

 

J’en avais un peu marre de ressembler à une sorcière donc j’ai foncé. Me voilà à présent délestée de quelques centimètres de cheveux (et mon portefeuille de quelques dizaines d’euros…) et j’adore ma nouvelle tête.

 

 

En plus, j’ai eu droit à un super brushing que même quand je me suis réveillée le lendemain matin, il tenait encore ! Comme dans les séries TV américaines où les nanas sont toutes impeccablement coiffées dès le matin. Comme quoi, c’est possible (en revanche quand j’oublie de me démaquiller, ça me fait pas un maquillage nickel comme elles…). 

 

 

J'ai pas de photo, parce que j'ai pas pensé à en faire faire à un Loulou qui, malgré 15 à 20 bon centimètres en moins et un super brushing, n'a même pas remarqué. Ah les mecs ! M'en fout, j'avais une super coupe, nah. 

 

 

Et toi, fidèle ou pas à ton coiffeur ? 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 08:02

 

 

Au pluriel pour moi. Toujours. Tu vas comprendre pourquoi. Voici ma pile de livres :

 

 

 

MG 1598

 La Liste de mes Envies de Grégoire Delacourt

Bridget Jones : The Edge of Reason de Helen Fielding

Cléanthie de Josèphe Chignier

A Year in the Merde de Stephen Clarke 

 

 

 

 

 

Non pas ma pile de livres à lire mais bien la pile de livres que je suis en train de lire ! Oui c’est bien ça, quatre d’un coup (j’ai rarement fait plus). Parce que même si je n’en ai plus autant le temps qu’avant je reste quand même une insatiable gourmande de chocolats lecture et que même si j’ai déjà un livre en cours, il y en a parfois qui ne peuvent pas attendre.

 

 

Laisse tomber la tête de ma pile à lire, c’est encore pire. D’ailleurs j’évite d’en racheter d’autres et même, si vous pouviez arrêter de me faire baver toutes avec vos supers idées de lectures sur vos blogs (au moins le temps que je me mette à jour), ce serait parfait !

 

 

Bref tout ça pour dire, que les marque-pages sont devenus indispensables pour moi, ne serait-ce que pour savoir où j'en suis. Et si La Liste de mes Envies, cadeau d’anniversaire est marqué par un autre cadeau d’anniversaire qui fait office de marque-page (mais si, je t’en avais parlé ), le reste de mes marque-pages viennent de la Galerie B.

 

 

 

 

P1030506

 

 

Galériste et éditrice, la tante de Loulou a réussi à allier ses deux passions pour la peinture et la lecture et nous offre toujours de superbes marque-pages, décorés de tableaux par Marie Morel ou Christine Morin que j’aime beaucoup. Tout un art, vise par toi même :

 

 

 

MG 1599

 

 

 

 

MG 1601

 

 

 

 

MG 1606

 

 

 

Et toi marque-pages traditionnel ou original ? Fait maison ou cadeau de librairie ?

 

 

 

C’était ma participation au « lundi parmi tant d’autres » chez Zaza

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 07:56

 

 

 

Aujourd’hui vendredi 13, ça veut dire super cagnotte au loto (13 millions € à gagner). Tout est permis… dans nos rêves ! On peut imaginer les trucs les plus fous, les plus absurdes, les plus inimaginables.

 

 

 

euromillions.jpg

 

 

 

Qu’est-ce que je ferais si j’avais ne serait-ce que 13 millions d’euros sur mon compte en banque ?

 

 

Déjà, je ne quitterais pas ce fichu ticket jusqu’au moment de l’encaisser. Trop peur qu’il s’envole ou qu’on me le vole. Bref, je dors avec, je mange avec, je chie avec (j’évite de m’essuyer avec par contre).

 

 

Et puis ensuite je quitte mon boulot (au revoir, au revoir président) et mon appart. Nan mais tu crois quand même pas que je vais me coltiner ma proprio folle et furieuse alors que je peux m’acheter mon ou plutôt MES propres apparts !

 

 

 

D’ailleurs, mon premier achats ne sera pas immobilier : je m’achète un billet pour faire le tour du monde. Après tout j’ai le temps (j’ai plus de boulot je te rappelle) et j’ai plus de contrainte financière !

 

 

 

Je vire Loulou. Eh nan mais oh, c’est une blague, hein ! Tu rigoles, je le garde mon Loulou. Et même que je lui achèterais une belle moto s’il veut et un garage pour les ranger. S’il est sage, il aura peut-être même une voiture.

 

 

 

Après notre tour du monde, on revient en France et là, on s’achète une putain de baraque. Une vraie baraque. On arrête de s’extasier parce qu’un appart de 37 m2 avec un tout petit bout de jardin pourrait peut-être être à notre portée avec un emprunt sur 20 ans (oui l’immobilier ça fait rêver en région parisienne…).  Et puis tant qu’on y est, on peut s’offrir une maison à la campagne, et une villa en bord de mer.

 

 

 

On placera et on investira une partie de ce pécule et on le laissera faire des petits tranquillement dans son coin. On fera plaisir à notre famille ou nos amis ; enfin ceux qui seront au courant, parce qu’on va pas le dire à grand monde. Sinon, tu penses bien que tout le monde voudra être mon ami après ça !

 

 

 

argent.jpg

 

 

 

Et enfin, enfin, je me fais une séance de shopping digne de ce nom avec ma sœur. La chanson de Pretty Woman en tête, et c’est parti, on s’en va passer la/les journées à acheter fringues, chaussures, sacs à main et lunettes de soleil. Et puis on se pose pas de question pour la place de stockage, tu te doutes bien que dans ma putain de vraie baraque, le dressing sera une pièce à part entière, un peu comme ça :

 

 

dressing-de-reve.jpg

 

 

 

Et là, tu te demandes ce que je ferais de tout ce temps libre. Parce que le shopping, c’est bien beau, mais ça t’occupe pas toute une vie. Bah tu sais quoi, je prendrais le temps ! Je prendrais le temps d’écrire. Je prendrais le temps de faire de la photo - tiens d’ailleurs, je pourrais peut-être aménager studio et chambre noire dans ma baraque de rêve ! Je reprendrais des cours (Italien, histoire de l’art...). Si ça se trouve tiens, je me mettrais même à faire de la couture !

 

 

 

Et puis je prendrais un coach personnel. Nan parce que si j’ai pas quelqu’un derrière mon gros cul pour me dire d’arrêter de bouffer des Kinder m’encourager, me motiver et me donner les exercices, même avec mon abonnement premium à la salle de sport, feignasse comme je suis, j’irais jamais.

 

 

 

C’est beau de rêver, hein ?

 

 

 

Mais ce que j’espère, au fond, c’est que ça ne me change pas. Au fond est-ce que j’ai vraiment envie de gagner 13 millions d’euro ? Est-ce que ce n’est pas mieux de rêver et de rester celle que je suis ? Celle qui est heureuse avec ses petits bonheurs. Et qui a encore des envies et des rêves.

 

 

 

Et toi, tu ferais quoi avec 13 millions d’euros ? 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 07:15

 

 

 

MG 7815

 

 

 

 

 

29 août 2011 - Jour 2

 

 

On visite notre premier temple à Edfou. Temple consacré à Horus. Bon je vais pas te refaire la mythologie égyptienne, mais en gros (parce que j’écoutais quand même), Horus, c’est le mec d’Hathor, déesse (entre autres) de la beauté et représentée par des attributs bovins. Quel est le rapport entre la beauté et les vaches ? Notre guide nous explique que ça vient des yeux. Ainsi en Egypte on dira d’une femme qui a de magnifiques yeux qu’elle est belle comme une vache (merci lecteur de t’abstenir de tout commentaire à ce niveau du récit).

 

 

MG 7903

Tu vois comme il est beau déjà le premier temple !

 

 

Mon Loulou ayant une barbe et la peau foncée, on le prend fréquemment pour un marocain ou un tunisien. Ce qui n’empêche pas non plus qu’on le prenne pour… un pigeon : 1ère sortie, 1ère visite, 1ère arnaque.

 

 

 

A peine descendus de la calèche qui nous emmène au temple, on est assaillis par les vendeurs ambulants et les petits commerçants des souks. Mais vraiment, ils se jettent littéralement sur nous. C’en est pénible. Alors moi j’ai mon caractère, je me laisse pas faire. Tandis que Loulou, il est gentil, il fait ami-ami avec tout le monde.

 

 

 

Et puis, il revient vers moi un peu avant la visite, tout content de l’étole qu’on lui a « offerte » parce que « les Français sont sympas ». Mais bien sûr, et la marmotte, elle met…

 

 

 

A la sortie du temple, son gentil copain donateur l’invite le harcèle pour qu’on vienne dans sa boutique. Loulou essaie de lui expliquer tant bien que mal qu’il n’a pas d’argent sur lui et l’autre, beaucoup moins gentil d’un coup, lui dit que l’étole, faudrait peut-être la payer quand même. Et que s’il n’a pas d’argent, il n’a qu’à donner un objet (briquet, stylo…).

 

 

 

Plutôt que de lui rendre son étole, Loulou attrape la première chose qui lui passe sous la main dans son sac à dos et lui refile un stylo. MON stylo ! Premier jour, première sortie, etc. comme je disais plus haut. Va peut-être falloir que je lui apprenne la vie quand même à ce petit !

 

 

 

De retour sur le bateau…

 

 

 

Suivi par un caméraman pendant qu’on fait bronzette les doigts de pieds en éventail au bord de la piscine, on se sent un peu comme des stars sur notre bateau. Nan, en fait, c’est juste un peu chiant, et tout ça n’est que dans le but de nous offrir vendre le DVD ultra kitsch de notre séjour bien évidemment.

 

 

Mais il n’y a pas que la vidéo ultra kitsch qui s’achète. Le guide touche des commissions sur les visites payantes qu’il nous propose. Le conducteur de la calèche qui nous prend gentiment en photo attend en retour un pourboire, le fameux bakchich. Et bien sûr, ils font travailler les enfants pour vendre toute sortes de choses inutiles dans les rues pour attendrir les touristes occidentaux.

 

 

Puisqu’ici, tout est négociable (comme dirait Floflo Pagny), mais tout est quand même à vendre (même les étoles offertes).

 

 

 

 

 

 

Sur ce, je me tais et je te laisse avec quelques photos : 

 

 

 

MG 7825

 

 

 

 

MG 7910

 

 

 

 

MG 7930

 

 

 

 

MG 7940

 

 

 

 

P1020440

 

 

 

 

MG 7971

      Temple de Kôm Ombo à Assouan au coucher du soleil

Où est Charlie ? Non j'ai rien retouché, il n'y a bien qu'une personne sur la photo !

 

 

 

MG 7983

 

 

 

 

MG 8016

 

 

 

 

MG 8020

 

 

 

 

MG 8026

 

 

 

 

A suivre… jeudi prochain avec des histoires de caca mou, gardes armés, connards de touristes et extraterrestres. Tout un programme !

 

 

 

 

Le jeudi, on voyage aussi chez :


 

- Elucubrations qui nous emmène au pays du soleil levant

-  Le Punisher qui n'est pas trop rassurée en avion !

-  Colinette qui nous embarque pour un voyage gourmand dans le Nord

- Les Corps Beaux qui s'expatrie en Hongrie

 


 

 

 

C'est jeudi, on voyage...


 

Si toi aussi tu veux voyager, rien de plus simple, il suffit d’écrire un article sur le thème du voyage sur ton blog avec la photo du rendez-vous et de m’informer que tu participes !

 

 

Le thème du voyage est général et ouvert. Il est juste question de s’évader un peu une fois par semaine, sans nécessairement aller au bout du monde. Tu peux aussi bien nous raconter ton dernier week-end en bord de mer, une balade en forêt, ou encore une chanson qui t’a transportée, un livre ou un film qui t’a fait voyager.

 

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article

Présentation

  • : Something about Gaëlle
  • Something about Gaëlle
  • : Jeune provinciale débarquée à Paris, jeune mariée, jeune débutante dans le monde du travail, jeune écrivain talentueuse (mouais peut-être), mais surtout jeune fille comme il y en a tant d'autres, voici enfin mon espace pour déverser mes humeurs, non sans humour
  • Contact

Suis moi là-bas aussi :

 

 facebook-logo     twitter-logo

Suivez-moi sur Hellocoton

bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

Archives

Liens