Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 08:00

 

 

 

 

Je vais pas t’ennuyer ici avec mes bulletins scolaires où c’était sans cesse la même rengaine : « très bonne élève, mais ne participe pas assez en classe » (tu m’étonnes, j’étais trop occupée à reluquer les garçons) ; sauf en sport : « doit faire des efforts » (surprenant, tiens).

 

 

 

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé écrire. En CP déjà, je rédigeais des rédactions (oui j’étais précoce, mais c’était en fin d’année quand même) (puis j’étais bonne élève, voir plus haut).

 

 

 

Plus tard, quand j’ai eu l’autorisation d’utiliser la machine à écrire qui se trouvait dans la grande armoire chez mes grands-parents, j’en ai inventé des histoires et des histoires. Et je tapais et tapais et tapais.

 

 

 

Au collège, j’ai commencé à participer à quelques concours d’écriture. C’est aussi à cette époque que je me suis mise à noircir pour la première fois les pages d’un journal intime. C’était cucul à souhait quand j’y repense ; il n’y avait vraiment que les mecs qui m’intéressaient. Moi je les intéressais pas beaucoup, mais vu la niaiseté de mes propos, avec un peu de recul, je comprends pourquoi (entre autres) (je pense que les boutons d’acné et l’appareil dentaire ont fait le reste).

 

 

 

Quand je relis ce que j’écrivais vers l’âge de 15/16 ans, je m’impressionne un petit peu plus par contre. C’est vraiment bien écrit par rapport à l’âge que j’avais. Mais alors, faut pas faire une consommation trop excessive de ce que j’écrivais à cet âge-là, ça donne un chouilla envie de se pendre.

 

 

 

Et puis, j’ai arrêté d’écrire pendant plusieurs années. Pas le temps, plus le besoin, je sais pas trop. Je ne voulais plus ou ne pouvais plus.

 

 

 

J’ai recommencé petit à petit lorsque j’étais aux Etats-Unis, pour mon année de Licence. Rien de bien transcendant, j’écrivais un peu ce que je faisais, pour m’en souvenir plus tard. J’avais le projet idiot et un peu naïf d’un roman qui se passerait dans la cuisine qu’on partageait plus ou moins avec des amis. Mais ça a été le début des carnets.

 

 

 

Puis j’ai découvert les réseaux sociaux, j’ai tenu un blog pour notre mariage. Et je me suis mise à écrire ce qui me passait par la tête sur des cahiers qui trainaient.

 

 

 

Et en mai 2011, j’ai ouvert ce blog. Et là, les carnets ne m’ont plus lâchée. Ni ma clé usb d’ailleurs (sauf une fois). Ils me sont indispensables au quotidien. J’en ai un dans mon sac à main. Un dans ma sacoche de travail. Et j’y inscris mes pensées pour les fixer avant qu’elles ne s’envolent.

 

 

 

Je ne peux tellement plus m’en passer que j’en emmène toujours un avec moi en vacances :

 

 

 

 MG 8210

Carnet en croisière sur le Nil

(j’y ai consigné une bonne partie de mes vacances,

faudra que je te raconte tout ça un jour…)

 

 

 

Et toi, carnet ou pas carnet ? C’est important pour toi de tout noter ?

 

 

 

 

 

 

C’était ma participation au « lundi parmi tant d’autres » chez  Zaza

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article

commentaires

Georges 14/02/2012 11:42

moi aussi j'étais très gaie dans mes écrits à 15/16 ans !

Gaëlle 15/02/2012 21:00



Je crois qu'on est tous passés par cette phase. Mais putain, qu'est-ce que je me sens mieux dans ma tête depuis que j'ai arrêté de me torturer l'esprit avec toutes les questions existentielles de
l'époque !



Chloé 19/01/2012 12:21

moi j'attends toujours la sortie du livre avec impatience ;)

Gaëlle 19/01/2012 23:42



Si un jour il sort (et j'insiste bien sur le SI), ce sera sûrement pas dans la version dans lequel je l'avais imaginé au départ... Ni avec ce titre-là non plus ;)



Olivia 19/01/2012 11:57

Carnets, bien entendu ! Et feuilles volantes partout aussi. Quoi de plus normal pour une écrivaine ? ;-)

Gaëlle 19/01/2012 23:41



Indispensable pour ne pas perdre les idées ! 


Les feuilles volantes par contre moi j'ai arrêté, c'était un peu le bordel, je perdais tout, donc ça servait à rien !



Madamezazaofmars 17/01/2012 09:47

J' en avais fait un lors de mon voyage aux USA moi aussi mais je ne sais plus ou il est. Tu m'as donné envie de le chercher.

Gaëlle 17/01/2012 20:02



J'espère alors que tu le trouveras ! Parfois dans mes vieux carnets, je retrouve de vieux souvenirs, des trucs que j'avais oublié... et j'adore ça :)



nana 16/01/2012 16:29

je n'ai pas de carnet. mais j'ai mon téléphone. quand une idée me traverse l'esprit, je l'enregistre dessus et ensuite je l'écris quand j'ai le temps. j'ai déjà eu des carrnets.. mais je les perds,
je les oublie... :)

Gaëlle 17/01/2012 20:00



Bah c'est peut-être pas un carnet, mais c'est le même principe ! Les rares fois où vraiment, vraiment j'ai pas de carnet (genre en balade en vélo), je fais ça aussi ! ;)



Présentation

  • : Something about Gaëlle
  • Something about Gaëlle
  • : Jeune provinciale débarquée à Paris, jeune mariée, jeune débutante dans le monde du travail, jeune écrivain talentueuse (mouais peut-être), mais surtout jeune fille comme il y en a tant d'autres, voici enfin mon espace pour déverser mes humeurs, non sans humour
  • Contact

Suis moi là-bas aussi :

 

 facebook-logo     twitter-logo

Suivez-moi sur Hellocoton

bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

Archives

Liens