Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 08:06

 

 

 

 MG 8637

 

 

 

5 septembre 2011 – Nuit 9

 

 

Je te laissais la semaine dernière sur un suspense insoutenable en laissant notre visite au souk et au Caire Islamique en suspens. Nous voici donc partis pour visiter by night Khân-el-Khalili, le plus grand souk du Caire.

 

 

 

 

 

P1020896

 

 

 

Le Caire, de jour comme de nuit, c’est bruyant, rempli de monde, pollué. Des voitures, des gens partout. Des klaxons. Du bruit. Des cris. Je me sens stressée, oppressée.

 

 

Drew, qui joue le guide touristique pour notre plus grand plaisir, nous explique que là c’est pourtant très calme car il n’y a que peu de touristes, et le Ramadan est fini depuis plusieurs jours déjà. Je n’ose même pas imaginer ce que ça donne lorsqu’il y a foule dans les rues !

 

 

Je mets un voile sur ma tête et on entreprend de visiter une mosquée. Mission assez ardue, mais on finit par en trouver une qui nous ouvre gentiment ses portes. Contre remise d’un bakchich bien entendu. Il nous propose même de monter tout en haut du minaret. 

 

 

 

 

 

c-est-jeudi-on-voyage 8619

 

L'intérieur de la mosquée


 

 

La porte d’accès au minaret se referme derrière nous et nous nous retrouvons seuls  tous les trois dans le noir, dans ce dédale de marches, de portes, de salles vides et abandonnées. Ca fait vraiment une drôle d’impression.

 

 

Je commence à avoir franchement la trouille. Moi qui suis terrifiée dans le noir, je suis servie. En plus, on se perd plusieurs fois en route : un vrai labyrinthe de pièces, de marches et de couloirs. Mais l’arrivée au sommet en vaut vraiment la peine.

 

 

 

 

 

c-est-jeudi-on-voyage 8628

 

Au pied du minaret ; on y est presque !

 

 

 

La vue panoramique sur l’ensemble de la ville de nuit est tout simplement magique. Le Caire est toujours assez bondé et bruyant, grouillant de personnes qui paraissent minuscules. Mais de là-haut, on a vraiment l’impression d’être seuls au monde.

 

 

 

Tiens, regarde :

 

 

 

 

MG 8633

 

 

 

 

 

MG 8640

 

 

 

 

 

MG 8642 

 

 


 

 

On reste un petit moment là-haut à nous promener dans la tour. C’est vertigineux et en même temps, loin de toute l’agitation d’en bas, je me sens beaucoup plus rassurée. Quand on se décide enfin à repartir, Drew nous emmène faire un petit tour dans un vieux quartier du Caire, dont évidemment j’arrive pas à me rappeler le nom. Tu devras donc te contenter de quelques photos qui ne montre pas à quel point c’était magnifique.

 

 

 

 

 

MG 8655

 

 

 

 

 

MG 8658

 


 

Entre faux plans et coups de téléphones nombreux, on se dirige à présent vers El Dokki, le quartier où habite Drew, pour dîner dans son resto yéménite préféré – il doit donc y manger souvent s’il en a un favori ; en revanche pour moi ce sera une première – en compagnie d’un de ses amis couch-surfeur belge qu’il rencontre pour la première fois.

 

 

 

Après une journée peu ordinaire (l’ambiance particulière du Caire y est pour beaucoup) et riche en évènements, on n’a pourtant toujours pas vu les pyramides ! On n’a qu’une hâte, c’est d’aller nous coucher, pour être frais comme des gardons (j’ai jamais compris d’où sortait cette expression) pour aller voir les pyramides le lendemain matin.

 

 

 

On passe une nuit tant bien que mal sur des lits séparés et durs comme du bois, avec la chaleur étouffante du Caire, même la nuit. Le ventilateur de plafond (on a apparemment de la chance qu’il fonctionne, c’est rarement le cas) et les fenêtres grand ouvertes n’y changeront pas grand chose. Le réveil matinal est plutôt difficile, mais de se mettre en route pour les pyramides, ça rebooste !

 

 

 

 

A suivre… (la semaine prochaine avec les pyramides) (pour de vrai cette fois, promis j’arrête de te faire languir, ça va venir ! )

 

 

 

 

C'est jeudi, on voyage...


 

 

Le jeudi, on voyage aussi chez :

 

 

 

Si toi aussi tu veux voyager, rien de plus simple, il suffit d’écrire un article sur le thème du voyage avec la photo du rendez-vous et un lien vers mon blog. N’oublie pas de m’informer que tu participes !

 

 

Le thème du voyage est général et ouvert. Il est juste question de s’évader un peu une fois par semaine, sans nécessairement aller au bout du monde. Tu peux aussi bien nous raconter ton dernier week-end en bord de mer, une balade en forêt, ou encore une chanson qui t’a transportée, un livre ou un film qui t’a fait voyager.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article

commentaires

Reb (choupie) 03/08/2012 11:45

Merci pour le voyage au Caire . Je ne connais pas du tout ce pays mais qui sais ...

Gaëlle 10/09/2012 15:53



Qui sait, comme tu dis ! Si tu as l'occasion d'y aller, l'Egypte recèle de petites merveilles. C'est bien dommage que le contexte politique ne se prête pas forcément bien à un voyage dans ce pays
en ce moment, mais malgré la situation un peu difficile, ça a été l'un de nos plius beau voyages :)



Ragnagna 27/07/2012 13:37

Un petit coucou en passant :) En espérant que tu profites de l'été pour un nouveau voyage !

Gaëlle 10/09/2012 15:51



Euh, non même pas... J'aurais bien voulu, mais...


Mais ce sont enfin les vacances et on part demain matin ! Youpiiiii Je te dis pas comme je suis toute excitée comme une puce :)



linotte 17/07/2012 04:18

ben alors? les pyramides? ;)

Gaëlle 10/09/2012 15:46



Oui je sais, j'ai pris beaucoup de retard et je me suis beaucoup laissée allée sur ce blog c'est derniers temps... C'est inexcusable et j'essaierai de me rattraper à mon retour de congés (début
octobre) en publiant, enfin, les photos des pyramides. Mais promis, je les ai bel et bien visitées et j'ai les photos ;)



fabymary POPPINS 21/06/2012 17:11

t'es courageuse toi car le noir moi aussi terrifiée mais du coup incapable d'y aller et de monter aussi (vertige) en haut d'un minaret, donjon ou autre, d'ailleurs le dernier donjon j'ai emmerdé
tout le monde croyant pouvoir y aller car c'est moins haut que les phares, et non!!! crise de vertige et restée plantée dans l'escaleir le temps que ça passe et les pauvres gens qui redescendaient
pour eux pas simple, l'expression FRAIS COMME UN GARDON, je crois que c'est un poisson mais pas certaine et tu vas rire mon mari enfin (merci belle maman de raconter) disait que fièrement il
racontait être frais comme un LARDON!!!! tu lui dis rien si un jour il commente chez toi car il adore tant tes histoires qu'il est lui aussi inscrit à tes publications, bisous

Gaëlle 10/09/2012 15:39



Ah oui mais ça les phobies, ça se contrôle pas... Moi j'ai pu monter parce que je n'étais pas toute seule, donc j'avais un peu moins peur, mais toute seule, je n'y serais jamais allée.


Oui oui le gardon, c'est bien un poisson, mais pourquoi on dit frais comme un gardon, alors ça, je sais pas ! Mais frais comme un lardon, je trouve ça trop drôle ! Je retiens ;)



Ragnagna 21/06/2012 14:40

GAEEEELLLE !!! On est jeudi !!!!!
Tu vas me croire si je te dis que je comprenais pas pourquoi tu avais mis la suite de ton voyage alors qu'on était pas jeudi ??? Ce soir j'édite chez moi pour pouvoir participer !! (depuis dimanche
dernier me dit jeudi il FAUT que je poste et j'oublie qu'on est jeudi jte jure)

La photo en haut du minaret est belle, ça a du être magnifique d'y etre en vrai.

Gaëlle 10/09/2012 12:19



Aïe, je découvre à l'instant ton commentaire... Tu as bien dû constater que j'ai un peu laissé le blog à l'abandon cet été et par conséquent les jeudis aussi... Donc je suis désolée d'avoir loupé
ta participation.


Là je pars en congés, donc je vais pas m'y remettre tout de suite, mais quand je rentre, je vous raconte la suite. Et tu seras la bienvenue pour participer si ça te dit. l'avantage de repartir en
congé, c'est que je devrais en plus avoir de nouvelles histoires à raconter du coup ;)


En haut du minaret, oui c'était surréaliste et simplement magique, même si ça n'a pas été rien pour y arriver !



Présentation

  • : Something about Gaëlle
  • Something about Gaëlle
  • : Jeune provinciale débarquée à Paris, jeune mariée, jeune débutante dans le monde du travail, jeune écrivain talentueuse (mouais peut-être), mais surtout jeune fille comme il y en a tant d'autres, voici enfin mon espace pour déverser mes humeurs, non sans humour
  • Contact

Suis moi là-bas aussi :

 

 facebook-logo     twitter-logo

Suivez-moi sur Hellocoton

bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

Archives

Liens