Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 17:53

 

 

 

Je vous avais laissé hier sur une note un peu négative avec le film de l'année de l'après-midi du 14 juillet. 

 

Bon, ça a été un peu compensé par les paninis qu’on a mangé en quatrième vitesse à Bercy Village à la sortie du film (d’ailleurs, au passage j’ai découvert Bercy Village et honnêtement, je ne sais pas trop quoi en penser…) et qui retournaient sa grand-mère.

 

En quatrième vitesse pourquoi ? Parce que Miss Aurélie en visite spéciale VIP à Paris voulait absolument voir le feu d’artifice. Direction le Champ de Mars donc, où, supposant qu’il y en aura d’autres qui auront la même idée que nous, on décide d’arriver pas trop tard afin de trouver une bonne place.

 

 


Un peu de monde dans le métro déjà. On apprend au passage qu’il y a un grand concert sur le Champ de Mars. Ca c’est bonus alors. On marche, un peu, beaucoup même, pour arriver jusqu’au Champs de Mars, la plupart des rue alentours étant fermées. On tombe sur un groupe de marins, donc moi, il faut absolument que je me fasse prendre en photo avec eux. Entre deux charmants jeunes hommes. On a eu un peu de mal à la faire cette photo, ils étaient très demandés, mais l’un deux m’a même passé son béret. La classe !

 

Un peu moins la classe quand Aurélie a effacé la photo en faisant du tri sur son appareil… Oups ! Celle-là, si elle avait pas sa tête vissée sur les épaules, elle la perdrait ou l’oublierait quelque part.

 

 


Pseudo contrôle à l’entrée. On cherche une place près de la scène. Trop de monde, ça m’agace un peu (rappelle-toi ma virée aux soldes de Minelli). On fait demi-tour, on cherche un coin pour s’assoir sur l’herbe. Par chance on trouve un petit spot d’un mètre carré. On est un peu décalés, sur le côté. Tant pis, on verra pas la scène, mais au moins, on est sur l’herbe, bien assis et on entend quand même la musique.

 

On en profite pour observer les passants. Rappelle-toi que je suis une fille, et pour beaucoup d’entre nous, c’est comme un sport national. Et là, je t’assure qu’entre le mec souffrant de conjonctivite et qui n’a pas dormi depuis deux semaines défoncé à côté de ses parents, la meuf de 45 balais complètement saoule qui marche en titubant et menace de s’écrouler sur nous (mais en fait non, on en a de la chance), le gamin de 15 ans (il devait certainement avoir plus, mais avec ses tresses dans les cheveux, son jogging nike, ses baskets bleues et son visage poupon, on ne lui en donnait pas plus) avec sa femme et leur jeune enfant bébé (logique, ça adore les feux d’artifice les bébés…), la fille avec son jean troué en dessous des deux fesses pour laisser apparaître un legging panthère et enfin Spiderman, il y avait de quoi nous occuper.

 

 


On patiente donc tranquillement jusqu’au feu d’artifice en prenant la Tour Eiffel en photos sous toutes les coutures. En fait sous une seule, puisqu’on a pas bougé de notre sacro-saint spot sur l’herbe.

 

 


Et enfin, il arrive, il est tiré, majestueux, magnifique, splendide, époustouflant mais… caché par les arbres. Oups, on avait pas trop prévu ce petit détail effectivement. Qu’est-ce qu’on fait, on essaie de se rapprocher du Trocadéro pour voir mieux ? Mais le temps d’y aller, ce sera fini, on aura tout loupé, si jamais on y arrive, car il doit y en avoir d’autres qui ont cette brillante idée. On se décale donc un tout petit peu à droite, et on regarde ce qu’on peut.

 

 

 

Feu-d-artifice-2.jpg

 

 


C’est pas si mal finalement. On arrive quand même à voir la Tour Eiffel et une partie du feu. De notre point de vue il est un peu trop bas, c’est dommage. Les photos sont désastreuses car du coup, j’ai les têtes de spectateurs dans le cadrage.

 

La musique est entraînante – du moins la partie Broadway du show car je me serai bien passée des comédies musicales françaises.

 

 


Puis vient le bouquet final et on décide de plier bagage, le plus vite possible. Car ça risque d’être un chouilla le bordel le métro. Un chouilla, quel euphémisme ! Qu’est-ce qu’il se passe à votre avis quand 500 000 parisiens et au moins autant de touristes décident de prendre le métro tous en même temps ?

 

Bon tant pis, on va marcher jusqu’à la station suivante. Où c’est toujours autant le bordel. Bordel, quel euphémisme également. Vous savez ces films de la fin du monde où tout le monde décide de quitter la ville tous en même temps et que c’est le chaos total et que personne n’avance, tout est bloqué et qu’on va plus vite à pied. Bein c’était exactement ça. Et nous on était les héros qui essaient de s’en sortir mieux que tout le monde en trouvant la solution à laquelle personne n’a pensé. En fait, on a pas trouvé. Et on est tous morts atomisés par un astéroïde géant pulvérisé du fin fond de l’univers par des extraterrestres gluants qui voulaient conquérir notre planète terre. Mais les Etats-Unis ont été épargnés et les américains ont sauvé ce qu’il restait de la planète. Pffffiouuuuu quel suspense.

 

 


En fait, on a continué à marcher jusqu’à la station suivante. Puis la suivante. Puis la suivante. Puis encore la suivante où on a réussi à s’engouffrer (par une porte de sortie) et même à arriver jusqu’au quai. D’où on a pu voir un train passer, prendre 3 passagers environ, puis repartir, un deuxième environ 5 minutes plus tard, un troisième… puis on s’est dit qu’on allait pas continuer à poireauter là comme des cons pendant encore longtemps et on est repartis à pied. Jusqu’à la station suivante : Montparnasse, la délivrance !

 

 

 

metro-14-juillet.jpg


 

Bilan : plus de jambes, plus d’épaule droite (merci le sac), 3,5 kilomètres de marche dans la nuit et la foule, une impression d’apocalypse, 1h du matin et encore plus d’une demi-heure de trajet et le lendemain le boulot…

 

 


Bref, le feu d’artifice, c’est bien, mais plus jamais, moi j’vous dis, plus jamais je regarde celui de Paris. Ou alors à la télé…

 

 

 

Et vous, z’avez fait quoi pour le 14 juillet ?

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gaëlle
commenter cet article

commentaires

Onee-Chan 27/07/2011 12:13


HAHAHA alors là je suis carrément morte de rire : parce que on a des points communs qui arrivent en rafales là : j'aime autant les sacs que toi les chaussures, j'était au feu d'artifice au 14
juillet au même endroit que toi, et j'ai été à bercy village le lendemain ou surlendemain !!! Et bien sûr j'en ai fait des articles !!! Alors sur les sacs j'ose pas trop, mais j'en parle
furtivement dans ma journée catastrophe à Versailles (je te donne les liens si jamais tu as envie de te marrer mais tu n'es pas obligée d'aller les lire, hein !) :
http://la-trentaine-quelle-aubaine.over-blog.com/article-les-grandes-eaux-de-versailles-79701715.html
http://la-trentaine-quelle-aubaine.over-blog.com/article-les-chais-de-bercy-saint-emilion-a-paris-79704450.html
Bon y'en a sur le métro et une expo photo aussi, mais les marrants c'est ceux là, tu peux découvrir les autres pas loin si tu veux... Voilà, j'espère que tu vas rire autant que moi en te lisant ^^


Gaëlle 28/07/2011 07:47



Si tu étais en même temps que moi et au même endroit pour le 14 juillet, alors ça a du être le même bordel pour rentrer chez toi, non ? A moins que tu n'habites au pied de la Tour Eiffel !!! Je
vais de ce pas aller lire tes articles. A bientôt ! 



Vir 21/07/2011 10:14


Déjà que chez moi c'était le bordel pour rentrer (pourtant j'habite une petite ville), j'imagine même pas comme ça m'aurait saoulé d'être à ta place! :(
Mais bon c'est quand même con de vivre à Paris et de pas profiter de ce genre de spectacle ;)


Gaëlle 21/07/2011 16:39



Oui oui absolument, c'est à faire... une fois !!! Je déclare forfait pour l'année prochaine !



Colombe Linotte 20/07/2011 12:59


Des marins, à Paris ? La prochaine fois que je monte à Paris je mange une bouillabaisse au port.^^


Gaëlle 20/07/2011 16:32



Si si j'te jure !!! Trop dég que la photo qui le prouve ait disparu... surtout qu'ils étaient bien charmants !



annick 19/07/2011 08:26


ben moi rien parce que suis belge donc nous c'est le 21 :-)


Gaëlle 19/07/2011 18:31



Tu nous raconteras tout ça dans deux jours donc ;)



Colinettee 18/07/2011 22:12


Ahhhh Paris, sa foule et son métro... Toujours une histoire d'amour apparement !


Gaëlle 19/07/2011 18:30



Plus JAMAIS, plus JAMAIS !!!!



Présentation

  • : Something about Gaëlle
  • Something about Gaëlle
  • : Jeune provinciale débarquée à Paris, jeune mariée, jeune débutante dans le monde du travail, jeune écrivain talentueuse (mouais peut-être), mais surtout jeune fille comme il y en a tant d'autres, voici enfin mon espace pour déverser mes humeurs, non sans humour
  • Contact

Suis moi là-bas aussi :

 

 facebook-logo     twitter-logo

Suivez-moi sur Hellocoton

bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

Archives

Liens